Accéder au contenu principal
À l'Affiche !

Amos Gitaï, l’architecte de la mémoire

Louise Dupont reçoit Amos Gitaï, un réalisateur en permanence sur la brèche. Entre fiction et documentaire, entre objectivité et subjectivité, entre personnel et universel, ses films ont tous pour point commun de raconter son pays, Israël. S'il refuse de se faire porte-parole ou même donneur de leçons, il se place volontiers en observateur de l'histoire, dénonçant pêle-mêle la montée des fascismes et le communautarisme sous toutes ses formes.

PUBLICITÉ

Après quarante ans de carrière et quatre-vingt films, Amos Gitaï est de retour avec une  actualité riche : des photos exposées à la galerie Thaddeus Roppac, une rétrospective à la Cinémathèque française et la sortie de son nouveau long-métrage "Ana Arabia".

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.