Accéder au contenu principal
Journal de l'Afrique

Atangana témoigne après 17 ans de "détention arbitraire" au Cameroun

Après 17 années derrière les barreaux au Cameroun, deux fois condamné pour des faits similaires qu'il a toujours niés, le Français Michel Thierry Atangana témoigne dans le Journal de l'Afrique sur ses années d'incarcération. Il pense avant tout à une autre détenue, une avocate franco-camerounaise, maître Lydienne Yen Eyoum, incarcérée depuis quatre ans à Yaoundé. Il a créé un comité de soutien pour obtenir sa libération.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.