Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La houlette russe"

France 24
4 mn

Presse française, Lundi 17 mars 2014. Au menu de cette revue de presse, l’annexion de la Crimée par la Russie validée par référendum, la cote de popularité de Nicolas Sarkozy, les municipales, le FN et la pollution.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Au menu de la presse française, ce matin, le résultat du référendum en Crimée.
 
Sans surprise, le rattachement de la péninsule ukrainienne à la Russie a été plébiscité. Libération évoque son passage «sous la houlette russe», et un «tournant dans les desseins hégémoniques  de Poutine».
 
L’Humanité parle d’une «sécession sur bulletin de vote», en se demandant si «l’exemple de la Crimée sera suivi par d’autres régions d’Ukraine».
«Le scénario a déjà été appliqué, de l’Abkhazie à l’Ossétie du Sud», rappelle le Figaro, pour qui «il est important que l’Europe et les États-Unis montrent» à Poutine «qu’ils n’en sont pas dupes».
 
Le Figaro revient aussi sur l’actualité mouvementée, en France, de Nicolas Sarkozy. Après une folle semaine de révélations ou d’accusations, son image n’aurait pas trop souffert - c’est en tout cas ce que montre un sondage commandé par le journal, qui assure que 62 % des sympathisants de l’UMP souhaitent qu’il soit candidat en 2017. 
Pas d’accroc malgré les affaires? - Pas si sûr, à en croire un autre sondage, du Monde, qui rapporte que la popularité de l’ancien président recule de 5 points en un mois.
 
Ce qui est certain, c’est que Nicolas Sarkozy continue de ne rien dire, contrairement à ses amis. D’après Libération, son entourage aurait choisi de jouer «la carte de la victimisation» en installant l’idée qu’il y aurait au sommet de l’Etat un «cabinet noir» occupé à empêcher son retour.
 
A moins d’une semaine du premier tour des municipales, le climat politique est délétère. «Crise et soupçons d’un côté, affaires de l’autre»: les Echos rapportent que les candidats PS et UMP s’activent à «localiser» le scrutin, les uns pour échapper au «désaveu» qui touche l’exécutif, les autres, pour éviter d’être éclaboussés par les «affaires» et empêcher une poussée du FN.
 
Le parti de Marine Le Pen crierait déjà victoire à Hénin-Beaumont. D’après le Figaro, cette ville, devenue l’emblème de la crise sociale, vit au rythme d’une campagne où tous les ingrédients d’une victoire du FN «semblent réunis».
 
Autre invitée des municipales, à Paris, cette fois: la pollution. Après dix jours de pollution intense dans la capitale, et une plainte contre X d’une ONG écologiste pour «mise en danger d’autrui», le gouvernement s’est décidé à imposer la circulation alternée. «Une décision contre toute attente», selon les Echos, qui expliquent qu’ «au terme d’une campagne municipale atone», le «débat tombe à pic».
 
A pic, mais trop tard pour l’Opinion, qui accuse de la majorité de «manquer de courage» pour lutter contre la pollution.
 
D’après le Parisien, le gouvernement plancherait  également sur des solutions durables, et prévoirait d’équiper d’ici trois ans tout le réseau routier avec des bornes de recharge électriques - une opération à 1 milliard d’euros.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.