Accéder au contenu principal
ACCIDENT AÉRIEN

Malaysia Airlines : un objet "suspect" repéré dans le sud de l'océan Indien

CCTV
|
Vidéo par : Carrie NOOTEN
3 mn

Des satellites chinois ont repéré un objet flottant dans la zone de recherches Sud de l'avion de Malaysia Airlines, ont annoncé samedi les autorités de Malaisie et de Chine. Des bateaux chinois sont en route vers cette zone.

Publicité

La Chine a annoncé samedi 22 mars, deux semaines après la disparition du vol MH370, la détection d'un objet "suspect" dans le sud de l'océan Indien où des recherches ont déjà été engagées pour retrouver d'autres objets repérés par satellite.

L'Administration d'État pour les sciences, les technologies et les industries de défense a diffusé un cliché pris le 18 mars montrant une forme de 22 mètres de long et large de 13 mètres, une image qu'a publiée également la télévision publique chinoise CCTV.

L'endroit où a été repéré cet objet se situe à 120 kilomètres du site en pleine mer, dans le sud de l'océan Indien, où un satellite australien a détecté d'autres objets suspects le 16 mars, ont indiqué les autorités chinoises.

"Piste solide"

Si rien ne permet de dire, à ce stade, que ces pièces appartiennent bel et bien au Boeing 777 de la Malaysia Airlines, ces recherches constituent la piste la plus solide, selon Warren Truss, le vice-Premier ministre australien. "C'est pourquoi tant d'efforts et d'intérêt sont apportés à ces opérations de recherches", a-t-il souligné.

La chaîne chinoise CCTV montre des images d'objets flottants

Dans cette zone située à plus de 2 000 km au sud-ouest de Perth, les recherches ont ainsi repris, samedi, avec six avions. La Chine, le Japon et l'Inde devaient également envoyer des avions. Deux navires marchands sont déjà sur place, et des bâtiments de la marine australienne et de la marine chinoise font actuellement route vers la zone.

Le Boeing 777 de la Malaysia Airlines s'est volatilisé le 8 mars, avec, à son bord, 239 passagers dont 153 Chinois, une heure après son décollage de Kuala Lumpur.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.