Accéder au contenu principal
UKRAINE

L'Ukraine retire ses troupes de Crimée

AFP
2 mn

Le président ukrainien par intérim a annoncé, lundi devant le Parlement, le retrait de ses dernières forces militaires de Crimée. En fin de matinée, la Russie a confirmé le départ des derniers soldats fidèles à Kiev.

Publicité

Plus aucun soldat fidèle à Kiev ne se trouve désormais en Crimée. Oleksander Tourtchinov a annoncé le retrait des troupes ukrainiennes, lundi 24 mars, devant le Parlement après la prise de contrôle par les troupes russes de la base de Feodossia, qui abritait l'unité d'élite de la marine ukrainienne.

"Le Conseil national de défense et de sécurité a ordonné au ministère de la Défense de procéder au redéploiement des unités militaires en Crimée et d'évacuer leurs familles", a-t-il déclaré, faisant état de "menaces pour la vie et la santé des soldats" et de leurs familles dans la péninsule.

Selon un porte-parole de l'armée ukrainienne, les soldats russes ont tiré à l'arme automatique et lancé des grenades assourdissantes pendant l'assaut lancé dans la nuit de dimanche à lundi. Les soldats ukrainiens n'ont pas risposté.

Lundi, en fin de matinée, tous les militaires ukrainiens de Crimée s'étaient soit rangés du côté russe soit en train de quitter la péninsule, a déclaré lundi le vice-premier ministre de la Crimée Roustam Temirgaliev, cité par les agences russes.

"Tous les militaires ukrainiens en Crimée sont passés du côté de la Russie ou bien sont en train de quitter le territoire de la République", a dit M. Temirgaliev à des journalistes à Simféropol, selon Interfax.

Avec Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.