Accéder au contenu principal

Beckham imagine un stade de 35 000 places pour son équipe à Miami

AFP

Le jeune retraité du football, David Beckham, a dévoilé à Miami son projet de stade. Cette enceinte de 35 000 places pourrait accueillir la future équipe que veut créer l'ancien attaquant anglais à partir de 2017.

PUBLICITÉ

Après avoir annoncé en février dernier qu'il avait l'intention de créer à Miami un club de MLS (le championnat nord-américain de football), l'ancien attaquant David Beckham a dévoilé, lundi 24 mars, un projet de stade pour accueillir sa future équipe.

La star internationale du ballon rond et son équipe ont choisi un terrain de 14,5 hectares à Port Miami sur le front de mer de la ville de Floride. Le stade, de 144 millions d'euros à la structure évoquant des vagues, serait installé à proximité de la salle de l'équipe de basket de Miami Heat. Le projet comprend également un hôtel, une galerie commerciale et un parking.

"Quand les gens pensent à Miami, ils pensent immédiatement à la proximité avec l'eau", a expliqué dans un communiqué l'ex-footballeur anglais, retraité depuis juin 2013 après avoir joué une dernière saison avec le Paris Saint-Germain. "J'ai demandé à mon équipe de développer des idées pour le stade, afin qu'il incorpore le meilleur de Miami. Même si nous n'en sommes qu'au début du processus de création de notre équipe, je crois que nous avons pensé quelque chose dont Miami peut être fier et qui résonnera dans le monde entier."

Le stade imaginé par David Beckham et son équipe
Le stade imaginé par David Beckham et son équipe www.mlssoccer.com

Pour mener à bien ce projet, Beckham, qui s'est associé avec deux hommes d'affaires - le Britannique Simon Fuller, créateur de l'émission "American Idol" et le Bolivien Marcelo Claure, fondateur du groupe de téléphonie mobile Brightstar -, doit obtenir l'aval des autorités du comté de Miami-Dade. Si ce dernier donne son accord, le stade pourrait être prêt pour 2018. En attendant sa construction, le club de David Beckham pourrait faire son entrée dans la MLS dès 2017 et évoluer dans le stade de base-ball des Marlins ou dans celui de football américain des Dolphins.

Malgré la popularité de l'ancien international anglais, la création de ce stade rencontre déjà des opposants, notamment le croisiériste Royal Caribbean Cruises. Cette société, dont le siège social se trouve dans le même port, doute de la faisabilité du projet sportif, en raison de la fréquentation du lieu.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.