Accéder au contenu principal

Ligue 1 : Saint-Étienne prend sa revanche sur Lyon

AFP

Saint-Étienne a remporté dimanche face à Lyon son premier derby à Gerland depuis 2010. En s'imposant 2-1 lors de la 31e journée de la Ligue 1, les Verts se maintiennent dans la course pour la troisième place du podium.

PUBLICITÉ

Les Stéphanois ont pris leur revanche sur le match aller. L'ASSE s’est imposée à Lyon, dimanche 30 mars, à l'occasion d'un 108e derby entre les deux clubs pauvre en occasions. Cette victoire, comptant pour la 31e journée de Ligue 1, maintient les Verts dans la course à la 3e place, toujours occupée par Lille après sa victoire sur Guingamp.

Saint-Étienne est toujours à trois longueurs du LOSC et possèdent désormais une avance de six points sur l'OL, 5e et désormais à neuf unités des Lillois.

L'ASSE qui n'a plus gagné le derby au stade Geoffroy-Guichard depuis le 6 avril 1994 et une victoire 3-0, remporte, en revanche, son second succès à Gerland après celui obtenu en septembre 2010 pour la 100e édition (0-1).

Une fin de partie décisive

Mevlut Erding a ouvert la marque en reprenant de près une passe de la tête de Brandao après un centre délivré de l'aile gauche par Benoît Trémoulinas (28).

L'Olympique lyonnais a égalisé peu avant la mi-temps par Alexandre Lacazette qui reprenait d'une volée du gauche une passe de Bafétimbi Gomis qui venait d'éliminer Mustapha Bayal (39).

En fin de partie, l'entrée en jeu de Max-Alain Gradel a été décisive pour les Verts. L'Ivoirien a porté le score à 2-1 en reprenant un ballon mal maîtrisé par le gardien Anthony Lopes à la réception d'un centre délivré de l'aile droite par Renaud Cohade (74).

Gomis n'aura pas marqué son 100e but en Ligue 1 mais lui et Lacazette étaient considérés comme les principales menaces par l'entraîneur stéphanois qui avait opté pour une défense centrale à trois têtes avec Kurt Zouma et Loïc Perrin au marquage et Bayal en couverture.

L'OL privé d'un penalty

Ce plan a plutôt bien fonctionné. Hormis le but, l'OL, privé de Yoann Gourcuff à la mi-temps pour une blessure à la cheville droite après un contact avec Renaud Cohade (41) n'a pas été dangereux mais aurait dû obtenir un penalty pour une faute de main de Bayal sur un centre de Jimmy Briand, entré à la pause à la place de Gourcuff (63).

L'arbitre Rudy Buquet était pourtant bien placé. Il y a deux semaines, contre Monaco à Gerland (2-3), Lyon avait été pénalisé par un arbitrage raté de Fredy Fautrel qui avait accordé trois buts malgré des situations de hors-jeu.

Avant d'ouvrir la marque, les Verts avaient su se montrer menaçants sur un tir de François Clerc stoppé magnifiquement par le gardien Anthony Lopes (21) lequel s'interposait encore brillamment devant Brandao puis Erding dans la même action (27).

En seconde période, les Stéphanois ont plutôt subi le jeu mais aucune des deux formations n'a pu prendre le dessus pour se créer des occasions hormis à la 80e minute sur une action menée par Gomis sur laquelle Ruffier et la défense stéphanoise ont été bien présents.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.