Accéder au contenu principal
Le débat

Génocide rwandais : Kagame réitère ses accusations contre la France (partie 2)

Vingt ans après le génocide de 1994, qui fit près de 800 000 morts en cent jours, Paul Kagame a célébré le "renouveau" de son pays et dénoncé au passage les responsabilités de la France dans la tragédie. "Aucun pays n'est assez puissant - même s'il pense l'être - pour changer les faits" et l'histoire, a déclaré en anglais le président rwandais avant de lancer, en français, "après tout, les faits sont têtus".

Publicité

Au même moment, la présidence française a souligné que la France "s'associe au peuple rwandais pour honorer la mémoire de toutes les victimes du génocide".

Pourquoi cette sortie de Paul Kagame alors que les relations avec Paris s'étaient apaisées ? Quel fut le rôle de la France durant le génocide ? Où en est la réconciliation aujourd’hui au Rwanda?
 

 

Une émission préparée par Anthony Saint-Léger, Cécile Khindria et Pauline Heilmann.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.