Accéder au contenu principal

Juventus – Lyon : l’OL dernier espoir français en Coupe d’Europe

AFP | Jimmy Briand aura fort à faire face aux défenseurs de la Juventus Turin

L’Olympique lyonnais se déplace à Turin pour affronter la Juventus, jeudi, à l’occasion des quarts de finale retour de la Ligue Europa. Battus 1-0 à l’aller, les Lyonnais devront faire un exploit pour continuer leur parcours européen.

PUBLICITÉ

Avec l’élimination du PSG en quarts de finale de la Ligue des champions, Lyon reste le dernier dépositaire des espoirs du football français dans les compétitions européennes cette saison. L’Olympique lyonnais affronte la Juventus, à Turin, jeudi 10 avril, à l’occasion des quarts de finale retour de la Ligue Europa.

"Les calculs sont assez simples : nous partons avec un but de retard, si on ne marque pas on ne se qualifiera pas", a expliqué le technicien lyonnais Rémi Garde.

La tâche s’annonce ardue pour l’OL, battu 1-0 la semaine dernière à Gerland par le très probable futur champion d’Italie. Seulement 12% des équipes battues à l'aller 1-0 sur leur terrain ont inversé la tendance au retour depuis la saison 1970-1971. Dans son histoire européenne, Lyon n'a également jamais réussi l'exploit au match retour, que ce soit contre Cologne en Coupe des villes de foire (1960-61; 1-3, 2-1), en Coupe de l'UEFA face aux Turcs de Trabzonspor en 1991-92 (3-4, 1-4) ou au troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions face aux Slovènes de Maribor en 1999-2000 (0-1, 0-2).

Par ailleurs, l'OL ne s'est qualifié qu'une fois sur quinze lors des matches à élimination directe en Coupe d'Europe après avoir été battu à l'aller, sur le terrain du FC Bruges, en Coupe de l'UEFA 2001-2002 (1-4, 3-0).

Avalanche de blessures côté lyonnais

Sans parler d'un excès de confiance, la Juve peut donc penser avoir fait l'essentiel à l'aller. D’autant qu’en Série A, la Vieille Dame affiche 15 victoires en 15 rencontres dans son stade, où elle n'a perdu qu'à trois reprises depuis qu'elle y a disputé son premier match officiel, le 11 septembre 2011.

La Juve va-t-elle prendre l'OL de haut ? "Je n'y crois pas beaucoup, répond Garde, ils sont lucides, réalistes. C'est vrai que les forces en présence sont déséquilibrées, mais 90 minutes de football ce ne sont pas des mathématiques."

De plus, la perspective de pouvoir disputer la finale de l'épreuve dans son Juventus Stadium, le 14 mai, est une incitation supplémentaire à ne pas se déconcentrer malgré les faveurs des pronostics qui rappellent, outre le résultat de Gerland, que Lyon n'a éliminé qu'une fois un club italien (Lazio Rome en coupe de l'UEFA, 1995-1996) sur six tentatives. Et la Juve n'a jamais été sortie par une équipe française en confrontation directe dans une coupe européenne.

L'entraîneur Antonio Conte devrait aligner le milieu Arturo Vidal, meilleur buteur du club en coupe d'Europe (7 buts dont 2 en C3), suspendu à l'aller, dans son 3-5-2 habituel, au sein duquel Andrea Barzagli, blessé, serait remplacé en défense centrale par Martin Caceres.

De son côté, Lyon ne bénéficiera, par rapport à l'aller, que de l'apport du défenseur Milan Bisevac. Pour le reste, Rémi Garde doit composer avec des blessures en cascade, notamment au milieu de terrain avec les absences de Gueïda Fofana, Clément Grenier (adducteurs) et Yoann Gourcuff (cheville). Les défenseurs Miguel Lopes (fracture du tibia gauche) et Mouhamadou Dabo (blessé à une cuisse) sont également indisponibles.

Juventus Turin: Buffon (cap.) - Caceres, Bonucci, Ogbonna (ou Chiellini) - Isla, Vidal, Pirlo, Pogba (ou Marchisio), Asamoah - Tevez, Osvaldo

Entraîneur: Antonio Conte

Lyon: A. Lopez - Tolisso, Bisevac (ou B. Koné), Umtiti, Bedimo - Ferri, Gonalons, Malbranque, Mvuemba - Lacazette, Briand (ou Gomis)

Entraîneur: Rémi Garde

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.