Accéder au contenu principal

Israël lance un nouveau satellite espion pour surveiller l’Iran

Israel Aerospace Industries | Ofek 10

L’État hébreu a lancé, jeudi, Ofek 10, un nouveau satellite espion ultra-sophistiqué, afin d'accroître la surveillance des activités et du programme nucléaire iraniens.

Publicité
L’État hébreu a lancé, jeudi 10 avril, un nouveau satellite espion, Ofek 10 ("Horizon 10"), afin de renforcer les moyens de surveillance des activités nucléaires de l’Iran.
 
Un lancement qui intervient, alors que Tehéran est soupçonné par le gouvernement israélien de cacher un volet militaire de son programme, au point que ce dernier menace de mener une frappe unilatérale contre les installations nucléaires de son voisin.
 
La technologie de cet engin de 330 kg, qui sera utilisé à des fins militaires, surpasse celle des modèles plus anciens, notamment avec sa capacité à "sauter" d'une cible à l'autre plutôt que de simplement "balayer" des zones, ont indiqué à la presse des responsables du ministère de la Défense. Le satellite israélien, le 7e actuellement en orbite, est capable de prendre des photos de haute résolution d’objets d'une dimension de 50 centimètres, depuis une altitude comprise entre 400 et 600 km. Il effectuera le tour de la Terre en une heure et demie.
 
Si le ministre de la Défense Moshe Yaalon s’est contenté d’affirmer que Ofek 10 permettra de "mieux gérer les menaces proches et lointaines, à toute heure [...] et par tous les temps", sans parler explicitement de l’Iran, d’autres responsables israéliens se sont chargés de faire passer le message.
 
Cités par le "Jérusalem Post", des officiels israéliens ont en effet affirmé que le programme avait pour objectif d’amplifier les capacités de collecte d’informations pour faire face au programme nucléaire iranien. Il permettrait en outre de surveiller le soutien que fournit Téhéran à des groupes d’activistes dans les pays arabes de la région.
 
Avec AFP
Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.