Accéder au contenu principal

Le "baron rouge" Michael Schumacher fait de "petits progrès"

AFP / Archives

Dans le coma depuis trois mois et demi, le champion de Formule 1 Michael Schumacher présente des signes "de petits progrès", d'après sa porte-parole. Le pilote allemand manifeste des moments de "conscience et de réveil".

PUBLICITÉ

Les nouvelles concernant l'état de santé du "baron rouge" de la Formule 1 sont encourageantes, selon l'entourage de Michael Schumacher. Hospitalisé en France depuis trois mois et demi suite à un grave accident de ski et plongé dans un coma artificiel, le septuple champion du monde est actuellement en phase de réveil.

"Il y a de petits progrès qui logiquement nous rendent très heureux et nous donnent aussi beaucoup de courage", a déclaré sa porte-parole Sabine Kehm, dimanche 14 avril, sur la chaîne de télévision allemande ARD.

"Mais ce sont des petits moments, ce sont des moments, comme je l'ai déjà dit, de conscience et de réveil, et c'est en soi une bonne nouvelle", a-t-elle ajouté tout en précisant ne pas vouloir "entrer dans des choses concrètes". "Cela ne regarde que la famille", a justifié Sabine Kehm.

Lors de cette émission consacrée à l'état de santé du pilote allemand, la porte-parole a également critiqué les informations fantaisistes régulièrement relayées par les médias. "Ce qui nous agace le plus ce sont les diagnostics à distance de médecins qui n'ont jamais vu Michael", a-t-elle dénoncé.

L'ancien champion est, depuis le 30 janvier, en phase de réveil progressif au CHU de Grenoble, qui consiste à réduire progressivement les sédatifs qui lui sont administrés. Ce processus peut s'avérer particulièrement long.

Michael Schumacher, a violemment heurté un rocher de la tête, le 29 décembre dernier, en skiant en compagnie d'un groupe d'amis dans la station de Méribel (Savoie). Le 17 février, le parquet avait classé sans suite l'enquête sur l'accident de ski de ‘Schumi’, excluant toute responsabilité d'un tiers, la famille conservant la faculté d'agir au civil.

Avec dépêche AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.