Accéder au contenu principal

Algérie : 14 soldats tués dans une embuscade en Kabylie

AFP

Quatorze militaires algériens ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche dans une embuscade en Kabylie, une région montagneuse à l'est d'Alger, selon des sources sécuritaires.

PUBLICITÉ

Les services de sécurité algériens ont annoncé que 14 militaires avaient perdu la vie dans la nuit du samedi 19 au dimanche 20 avril en Kabylie, une région montagneuse à l'est d'Alger. Ces soldats ont été tués alors qu'ils revenaient d'une mission dans le secteur. Ils sont tombés dans une embuscade à Iboudrarène, au pied du massif du Djurdjura. Onze soldats sont morts sur le coup, tandis que trois autres ont succombés à leurs blessures.

"Un convoi de l’armée nationale populaire (ANP), qui revenait d’une opération de sécurisation du scrutin présidentiel de jeudi, a été surpris par un important groupe terroriste qui lui a tendu une embuscade, au lieu-dit La Carrière", a indiqué une source citée par l’agence APS.

"Une opération de recherche a été immédiatement déclenchée par l’ANP pour retrouver les assaillants", a ajouté cette source.

"Là où l’activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants"

Des groupes islamistes radicaux armés, dont certains appartiennent à Al-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi), continuent de se cacher dans cette zone montagneuse et boisée. Plus de dix ans après la fin de la guerre civile, qui avait opposé, dans les années 1990, l’armée à des islamistes extrémistes, ils commettent encore des attentats et des attaques.

Dans un communiqué publié dimanche par le ministère de la Défense, il est souligné que "l’axe Boumerdès-Tizi-Ouzou-Bouira (en Kabylie) demeure la zone où l’activité antiterroriste a enregistré les résultats les plus probants", durant le premier trimestre 2014. Selon le ministère, 21 islamistes ont été éliminés par l’armée dans cette zone au cours de cette période. La semaine dernière, l’armée à tué deux "terroristes" près du village de Koukou, situé non loin d’Iboudrarène.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.