Accéder au contenu principal
TERRITOIRES PALESTINIENS

Le Fatah et le Hamas retournent à la table des négociations à Gaza

AFP
2 mn

Le processus de réconciliation entre les "frères ennemis", le Fatah et Hamas, a été remis sur les rails. Une délégation de l'Organisation de libération de la Palestine (OLP) est attendue à Gaza, mardi, pour relancer les pourparlers.

Publicité

La réconciliation entre le Hamas et le Fatah est-elle sur le point de se concrétiser ? Les discussions entre les deux mouvements palestiniens reprendront en tout cas à Gaza mercredi 23 ou jeudi 24 avril.

Un haut responsable du Hamas basé au Caire, Moussa Abou Marzouq, a franchi le poste-frontière de Rafah, lundi, pour rejoindre Gaza et préparer la rencontre. Après s’être entretenu avec le chef du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, il a indiqué que les négociations seraient axées sur la "mise en place d'un gouvernement de concensus national et de la tenue d'élections" palestiniennes. Dans le même temps, le ministère de l'Intérieur du Hamas à Gaza a annoncé, "dans un geste de bonne volonté pour soutenir les efforts de réconciliation nationale", la libération, lundi, de 10 membres du Fatah détenus pour troubles à l'ordre public.

La délégation de l'OLP sera composée du député indépendant Moustafa Barghouti, de Azzam al-Ahmad (Fatah), Bassam Salhi (Parti du peuple palestinien) et de l'homme d'affaires Mounib al-Masri et Jamil Chéhadé (Front palestinien arabe), a déclaré M. Barghouti à l'AFP.

Le Fatah, membre de l'OLP, et le Hamas, qui gouvernent respectivement les zones autonomes de Cisjordanie et la bande de Gaza, ont signé en 2011 au Caire un accord de réconciliation pour mettre fin à la division politique entre les deux territoires. Mais la plupart des clauses sont restées lettre morte et les échéances constamment repoussées. Les deux partis entretiennent des rapports tendus depuis la prise de contrôle en juin 2007 de Gaza par le Hamas, vainqueur en 2006 des élections législatives.

Alors que l'Autorité palestinienne en Cisjordanie piétine dans des pourparlers de paix moribonds avec Israël, le Hamas a subi un revers avec la destitution en juillet du président islamiste Mohamed Morsi en Égypte.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.