Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Ligue Europa : la Juventus et Valence n’ont plus droit à l’erreur

AFP
3 mn

La Juventus Turin, battue à l’aller (1-2) par le Benfica, et le FC Valence, dominé la semaine passée par le FC Séville (2-0), doivent impérativement s’imposer pour rejoindre la finale de la Ligue Europa, le 14 mai prochain.

Publicité

Battue au Portugal 2-1 en demi-finale aller de la Ligue Europa, la Juventus Turin doit impérativement s’imposer face au Benfica, jeudi à 21h05, heure de Paris, pour atteindre le dernier stade de la compétition.

Un objectif majeur pour les Turinois, déjà quasiment assurés de décrocher le titre en championnat, d’autant que la finale de la Ligue Europa se tiendra le 14 mai prochain à Turin, dans son propre stade.

Le but marqué au stade da Luz permet à la Juventus d'aborder cette deuxième manche avec les meilleures chances, d'autant que la "Vieille Dame" est invaincue cette saison à domicile toutes compétitions confondues. Mais Benfica, finaliste malheureux la saison précédente face à Chelsea, ne l'entend pas ainsi et l'a bien montré au match aller avec une performance solide.

Les "Aigles", assurés du titre en Championnat depuis le 20 avril, sont de leur côté toujours en course pour un historique quadruplé et disputeront les finales de la Coupe du Portugal (18 mai) et de la Ligue (7 mai) contre le même adversaire, le modeste Rio Ave.

Valence condamné à l’exploit

Dans l’autre match de la soirée, le FC Valence aura fort à faire, à Mestalla, pour valider son billet. Les Valencians, battus par le FC Séville 2-0 au match aller, devront compter sur leurs jeunes pousses pour renverser la tendance dans cette demi-finale 100 % espagnole.

Vainqueurs de l'épreuve en 2006 et 2007, les Andalous ont toutefois été nettement battus (3-1) dimanche en Championnat par l'Athletic Bilbao, qu'ils ont donc laissé filer vers la 4e place du Championnat d'Espagne, qualificative pour les barrages de la Ligue des Champions.

"On a deux buts d'avance, mais on sait que dans le foot tout peut arriver et il ne faut pas se relâcher. Il faut être concentrés sur l'objectif: aller en finale de l'Europa League", a déclaré l'attaquant sévillan Kevin Gameiro à l'AFP.

Une remontée de Valence "est possible mais j'espère qu'on n'aura pas peur d'eux. Ce n'est qu'un match de foot. Si on va là-bas avec la peur, on aura des problèmes", a-t-il ajouté.

Valence est dans tous les cas un habitué des "remontadas". En quarts, les Espagnols avaient été étrillés en Suisse face au FC Bâle (3-0), mais avaient finalement validé leur billet à Mestalla (5-0, a.p.) au terme d’une rencontre épique.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.