Accéder au contenu principal

En Italie, le Mouvement 5 étoiles veut "remodeler l'Europe"

AFP \ Beppe Grillo, leader du Mouvement 5 étoiles

D'après tous les sondages, les partis anti-européens de droite et populistes vont réaliser une belle percée lors des élections européennes. En Italie, le Mouvement 5 étoiles et la Ligue du Nord devraient marquer les esprits.

PUBLICITÉ

En Italie, il fait trembler les hommes politiques à l'approche des élections européennes. Son nom ? Beppe Grillo. Le fondateur du Mouvement 5 étoiles n'a qu'un seul but : abattre les partis traditionnels européens. "Ici, tout s'effondre. Il n'y a pas d'État. affirme-t-il au micro de FRANCE 24. Les administrations régionales sont en faillite. Les conseils municipaux sont en faillite. Nous avons besoin d'un plan et d'une nouvelle vision". 

Durant toute la campagne, les candidats du mouvement pour les européennes n'ont cessé de dénigrer l'Europe, qu'ils qualifient de "fardeau à remodeler". "L'euro doit être réexaminé, affirme Bianca Zama, candidate du Mouvement 5 étoiles qui arpente les places de Rome. Dans son état actuel, cette monnaie n'est pas viable. Elle ne pourra pas durer longtemps parce que les pays traversent une crise grave. Tout a été trop structuré en fonction du modèle allemand et résultat ce sont les autres pays qui en souffrent."

Dans un pays où le chômage dépasse les 12%, l'électorat semble sensible à de tels messages. "Je ne me suis jamais vraiment intéressé à la politique, explique l'un d'entre eux. Je m'y suis intéressé quand j'ai découvert ce mouvement."

21 sièges au Parlement, selon les sondages

Selon les derniers sondages, "l'association libre de citoyens" est créditée de 25,4% des intentions de vote et 21 sièges, ce qui le place au coude à coude avec le Parti démocrate (centre-gauche), loin devant le parti Forza Italia de Silvio Berlusconi, relégué à la troisième place. Du jamais vu en Italie depuis 20 ans.

Flora Zanichelli, auteur de "Mouvement 5 étoiles : pour une autre politique en Italie", parle de "la fin d'une ère politque". "De son côté, le Mouvement 5 étoiles propose une nouvelle façon de faire de la politique, basée sur les réseaux sociaux, et c'est ça qui intéresse les italiens."

Le Mouvement 5 étoiles n'est pas le seul à surfer sur cette vague d'europhobie. Le secrétaire du parti populiste de la Ligue du Nord est très optimiste quant à l'issue du scrutin. "Le 26 mai, je veux aller à Bruxelles avec la Française Marine Le Pen, avec les Autrichiens, les Allemands, les Danois, les Suédois, les Anglais. Tous ensemble nous voulons une Europe avec moins de banques et plus d'emplois", affirme Matteo Salvini, secrétaire du parti. Aujourd'hui en Italie, les partis eurosceptiques recueillent plus de 30% d’intentions de voix.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.