Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Population mondiale : le vieillissement s’accélère

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Gérard Collomb, chronique d'un départ annoncé"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La catastrophe humanitaire évitée à Idleb?"

En savoir plus

Culture

Pharrell Williams commissaire d’une exposition d’art contemporain

© FRANCE 24 | Pharrell Williams (à gauche) et Emmanuel Perrotin

Vidéo par Claire PACCALIN , Farah BOUCHERAK

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 27/05/2014

Pharrell Williams présente, à Paris, une exposition célébrant les femmes. Une première pour l’artiste qui a décidé de leur rendre hommage à travers une cinquantaine d'œuvres contemporaines.

Connu comme chanteur, producteur et designer, c’est désormais un Pharrell Williams commissaire d’exposition qui fait son apparition à Paris. La star américaine se met à l’art contemporain avec une exposition de 48 œuvres, intitulée GIRL, à la galerie Perrotin à Paris, visible jusqu’au 25 juin.

GIRL, un hommage rendu à la gente féminine et un clin d’œil au deuxième album solo de l’artiste sorti en mars dernier, qui porte le même nom. Et si la femme est au centre de l’exposition, la star de la galerie reste Pharrell. Représenté en marié, en Napoléon ou en statue, le chanteur se transforme en œuvre d’art.

Présent lors du vernissage avec son ami galeriste Emmanuel Perrotin, Pharrell Williams explique ses motivations : "Je veux apprendre, pouvoir partager l'espace de ces artistes, leur espace mental. Il est écrit à l'entrée que je suis commissaire, mais ça devrait dire : l'éducation de l'élève Pharrell."

Le chanteur s’est également exprimé sur la polémique autour de la chanson "Blurred Lines", composée pour Robin Thicke en 2013. Le clip avait fait bondir les associations féministes en mettant en scène des femmes répondant aux désirs des hommes. Le chanteur explique que cette chanson a été écrite par une femme et assure, avec un sourire, qu’il "aime la femme de A à Z".

Première publication : 27/05/2014

COMMENTAIRE(S)