Accéder au contenu principal
MALAYSIA AIRLINES

Le vol MH370 ne s'est pas abîmé dans l'actuelle zone de recherches

AFP
3 mn

Les recherches du vol MH370 de la Malaysia Airlines, disparu il y a trois mois, ont subi un nouveau revers jeudi : les autorités australiennes ont annoncé qu'elles n'avaient retrouvé aucune trace de l'épave dans la zone prévue.

Publicité

Trois mois après la disparition de l’avion de la Malaysia Airlines, il n'y a toujours aucune trace de l’épave de l’appareil qui s’est abîmé en mer le 8 mars dernier avec 239 personnes à bord. Il y a quelques jours, des signaux acoustiques avaient pourtant été détectés dans une zone de l’océan indien et avaient redonné espoir aux enquêteurs qui estimaient que ces ultrasons pouvaient provenir des boîtes noires de l’avion.

it
fr/ptw/2014/05/29/WB_FR_NW_GRAB_INVITE_20H_JF_GEORGES_MH370_REP_1_ET_2_NW840552-A-01-20140529.mp4

A (re)lire sur FRANCE 24 : Deux mois après sa disparition, le mystère du vol MH370 reste entier

Les recherches se sont finalement avérées infructueuses. "Nous ne savons pas ce que sont ces signaux", a déclaré Michael Dean, un responsable de la Marine américaine qui participe aux recherches. "Notre meilleure hypothèse jusqu’à présent est que ces signaux ont en fait été produits par le bateau ou par l’électronique [du système de détection]’ Towed Pinger Locator’ [utilisé par les équipes de recherche pour écouter les signaux sous-marins]", a-t-il ajouté.

"L'avion n'y repose pas"

Reste qu’aucun débris de l’appareil n’a été repéré. "L’Australian Transport Safety Bureau (ATSB) a estimé que les recherches à proximité des signaux acoustiques pouvaient désormais être considérées comme terminées et que, selon son jugement professionnel, l’avion n’y repose pas", écrit le bureau des transports australien dans un communiqué.

L’enquête a longtemps hésité entre piste terroriste, suicide des pilotes ou incident technique, sans parvenir à expliquer le changement de trajectoire de l’avion, qui aurait continué à voler plusieurs heures après avoir coupé la liaison avec les autorités aériennes.

Le 8 mars, le vol MH370 assurant la liaison Kuala Lumpur-Pékin a décollé à 0h41 (16H41 GMT vendredi) avec 239 personnes à bord, dont 227 passagers. Il a disparu des écrans radars à 1h30. L'enquête a établi que l'avion avait mis le cap à l'ouest alors qu'il était entre la Malaisie et le Vietnam, puis avait volé vers le détroit de Malacca et l'océan Indien. Selon des données fournies par satellite, le Boeing s'est abîmé dans le sud de l'océan Indien, très au large de la côte occidentale de l'Australie, à l'opposé de son plan de vol.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.