Accéder au contenu principal

En images : les adieux au stade de "Sir Jonny"

Photo Pierre René-Worms | Jonny Wilkinson ovationné au stade de France, samedi, après la victoire de Toulon.

Ces dix dernières années, il a été l’un des meilleurs joueurs de rugby au monde. Jonny Wilkinson a tiré sa révérence samedi soir au Stade de France, en offrant au Racing Club de Toulon son premier titre national depuis 1992.

Publicité

Jonny Wilkinson, sans doute le meilleur buteur de la dernière décennie, a marqué 15 points à lui seul, permettant au RCT de vaincre Castres par 18 à 10. C’est donc sur un doublé historique - Coupe d’Europe et championnat de France - que l’ouvreur anglais prend sa retraite. Une sortie en beauté pour le joueur de 35 ans, qui jouait son dernier match.

>> À lire sur FRANCE 24 : Jonny Wilkinson, le meilleur ennemi des Français, tire sa révérence.

À la fin de la rencontre, à laquelle a assisté le président de la République François Hollande, un "God Save the Queen" a été diffusé dans le stade plein à craquer. Les 80 000 spectateurs ont repris en chœur l’hymne anglais pour honorer l’artiste, ovationné par tout le stade, y compris les supporters castrais.

"Ce match a été serré et fermé jusqu'au bout mais quand on a un Wilkinson dans ses rangs, ça fait la différence", a commenté François Hollande après avoir remis le Bouclier de Brennus au capitaine de Toulon. "C'est un joueur exemplaire", a poursuivi le chef de l'État qui a profité de la remise du trophée pour inviter "Sir Jonny" au déjeuner qu'il donnera en l'honneur de la Reine d'Angleterre pour les célébrations du 70e anniversaire du débarquement la semaine prochaine.

Celui qui avait crucifié, par un drop magistral à la toute dernière seconde, l’équipe de France de rugby en finale de la Coupe du monde en Australie en 2007, finit ainsi sa carrière en France par une superbe victoire. 

En images, les adieux au stade de "Sir Jonny"

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.