Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée, la marche de l'opposition réprimée par la police

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le président turc, justicier ou opportuniste ?

En savoir plus

LE DÉBAT

"Davos du désert" à Riyad entre tensions et contrats

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Stéphane Troussel : "L'État est défaillant en Seine-Saint-Denis"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Joachim Son-Forget : "Je ne suis pas déçu par l'action du président"

En savoir plus

FOCUS

Suicide d'agriculteurs en France : l'épidémie silencieuse

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Romain Duris : "On ne me connaît pas en dehors de mes rôles, et tant mieux"

En savoir plus

L’invité du jour

Annick Girardin : le référendum en Nouvelle-Calédonie est "historique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Caravane des migrants : Trump "ne fait qu'empirer les choses"

En savoir plus

Asie - pacifique

Le favori de la présidentielle afghane, Abdullah Abdullah, échappe à un attentat

© AFP - Le candidat Abdullah Abdullah

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/06/2014

Deux bombes ont explosé vendredi devant un hôtel de Kaboul où le favori de la présidentielle afghane, Abdullah Abdullah, participait à une réunion publique. Six personnes ont été tuées.

À une semaine du deuxième tour de l’élection présidentielle en Afghanistan, le candidat favori, Abdullah Abdullah, a réchappé à un attentat, ce vendredi 6 juin. Deux bombes ont explosé devant un hôtel de Kaboul où il venait de participer à une réunion publique, faisant six morts. Plusieurs de ses gardes du corps ont par ailleurs été blessés et sa voiture a été endommagée dans cette attaque qui n'a pas été revendiquée.

"Alors que je quittais la réunion du Parti populaire de l'unité islamique, ma voiture a été touchée par une bombe et endommagée", a déclaré l'homme politique, ancien ministre des Affaires étrangères, lors d'une autre réunion organisée un peu plus tard.

Lors du second tour de la présidentielle, qui aura lieu le 14 juin, il devra affronter l'ancien économiste de la Banque mondiale Ashraf Ghani. Abdullah Abdullah est arrivé en tête avec 45 % des suffrages.

Le futur vainqueur de la présidentielle devra reprendre la lutte contre l'insurrection des Taliban, alors que le retrait des forces occidentales, dirigées par les Américains, d'ici à la fin 2014 fait craindre que le pays ne replonge dans le chaos.

Avec Reuters

Première publication : 06/06/2014

  • PRÉSIDENTIELLE AFGHANE

    En images : les Afghans ont voté en nombre et dans le calme

    En savoir plus

  • AFGHANISTAN

    Présidentielle afghane : Abdullah et Ghani se dirigent vers un second tour

    En savoir plus

  • ÉLECTION

    Afghanistan : Abdullah et Ghani au second tour de la présidentielle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)