Accéder au contenu principal

L’Écossais Andy Murray s’attache les services d’Amélie Mauresmo

AFP

Le Britannique Andy Murray, qui s’était séparé de son coach Ivan Lendl en mars, a choisi la Française Amélie Mauresmo, ancienne numéro 1 mondiale et actuelle capitaine de l’équipe de France de Fed Cup, comme nouvel entraîneur.

Publicité

L’Écossais Andy Murray, numéro 8 mondial, a annoncé, dimanche 8 juin, que l’ancienne joueuse professionnelle Amélie Mauresmo allait prendre en charge son entraînement pour la saison sur herbe à venir.

"Je suis excité par les possibilités offertes par ce partenariat et Amélie est quelqu'un que j'ai toujours admiré", a expliqué le Britannique sur son site officiel. "Elle a fait face à l'adversité à de nombreuses fois au cours de sa carrière, et a été une joueuse fantastique qui a gagné des titres majeurs, dont Wimbledon", a-t-il précisé au sujet de au sujet de l'actuelle capitaine de l'équipe de France de Fed Cup.

Mauresmo remplacera donc le Tchèque Ivan Lendl, qui avait décidé de se séparer de Murray mi-mars, après deux ans de collaboration fructueuse, marquées par les deux premiers succès de l'Écossais en Grand Chelem à l'US Open 2012 et à Wimbledon 2013, ainsi que par une médaille d'or olympique en simple à Londres.

"J'ai déjà une très forte équipe en place, mais je pense qu'Amélie avec son expérience et son expertise tactique nous poussera tous à nous améliorer", a-t-il ajouté. "Tous ceux que je connais parlent en des termes très élogieux d'Amélie, en tant que personne et entraîneur, et je suis sûr qu'elle va nous faire avancer."

Mauresmo, ancienne N.1 mondiale, victorieuse de Wimbledon et de l'Open d'Australie en 2006, avait par le passé conseillé le Français Michael Llodra.

"Je suis enthousiaste à l'idée de travailler avec Andy. Il a un talent incroyable et je pense avoir beaucoup à lui offrir et à son équipe. Je suis impatiente de me mettre au travail et de l'aider à gagner d'autres titres du Grand Chelem", a déclaré l’ancienne joueuse française dans ce communiqué commun.

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.