Accéder au contenu principal

La Malaysia Airlines verse une première indemnisation aux familles des victimes

AFP

Trois mois après la disparition du vol MH370, l’assureur de la compagnie Malaysia Airlines a commencé à indemniser les familles de victimes, en leur versant une première compensation de 50 000 dollars (37 000 euros).

Publicité

Cet acompte ne concerne pour l'heure que six familles, mais il devrait rapidement s'étendre à l'ensemble des parents des 239 passagers du vol MH370, qui a disparu en mer il ya trois mois. Jeudi 12 juin, l'assureur de Malaysia Airlines a commencé à indemniser les familles de victimes en leur versant une première compensation de 50 000 dollars (37 000 euros), a indiqué un responsable local.

Les familles de six Malaisiens et d'un Chinois ont donc reçu ce versement initial, auquel toutes les familles des victimes du Boeing 777 peuvent prétendre, a précisé le vice-ministre des Affaires étrangères, Hamzah Zainudin. Des pourparlers sont en cours avec 40 autres familles de Chinois, afin de s'assurer qu'ils sont bien les ayants-droit, a ajouté Zainudin, qui dirige le comité de soutien des parents proches des passagers disparus.

Le versement total des indemnités aux familles de victimes - qui peuvent réclamer jusqu'à trois fois le montant initial - aura lieu ultérieurement, a-t-il ajouté. "Pour parler du paiement intégral, nous devons attendre que l'affaire de la tragédie du MH370 soit terminée [...], et savoir si l'appareil est retrouvé, ou perdu", a souligné Hamzah Zainudin.

Le Boeing 777 parti le 8 mars de Kuala Lumpur avec 239 personnes à son bord pour Pékin reste à ce jour introuvable, malgré les recherches pharaoniques entreprises depuis. Des proches des passagers du vol MH370 veulent offrir 5 millions de dollars (3,7 millions d'euros) à toute personne détenant des informations sur la disparition de l'avion.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.