Accéder au contenu principal

Sorti du coma, Michael Schumacher a quitté l'hôpital de Grenoble

AFP

L'ancien pilote allemand de Formule 1 Michael Schumacher "n'est plus dans le coma". Son entourage a annoncé qu'il avait quitté l'hôpital de Grenoble où il était hospitalisé depuis son grave accident de ski, le 29 décembre à Méribel.

PUBLICITÉ

Cela faisait deux mois, depuis les "petits progrès" constatés le 14 avril dernier, que l’entourage de Michael Schumacher n’avait pas donné de nouvelles sur la santé de l’ancien pilote. Mais lundi 16 juin, la porte-parole de la famille, Sabine Kehm, a annoncé que l’ex-champion de Formule 1 "n'était plus dans le coma" et avait quitté l'hôpital de Grenoble, où il était hospitalisé depuis son grave accident de ski survenu le 29 décembre à Méribel (Savoie).

Le lieu où le pilote allemand poursuit "sa longue phase de réadaptation" n’a pas été divulgué, tout comme les détails précis sur son état de santé. La famille et l'hôpital de Grenoble ne donneront pas de conférence de presse. "Nous demandons à tous de bien vouloir, à l'avenir, respecter le fait que cette longue phase de réadaptation ne se déroulera que dans le cadre privé", ajoute l'entourage du septuple champion du monde dans le communiqué.

"Sa famille souhaite remercier expressément les médecins, les équipes soignantes et l'administration de l'hôpital de Grenoble ainsi que les premiers secours, qui sont intervenus sur le lieu de l'accident. Tous ont accompli un travail formidable pendant ces premiers mois", indique le comminiqué, précisant que ces remerciements s'adressent aussi "à toutes les personnes qui ont envoyé leurs meilleurs vœux de rétablissement à Michael Schumacher. Ceux-ci l'ont certainement aidé".

Michael Schumacher avait violemment heurté un rocher de la tête, le 29 décembre dernier, en skiant en compagnie d'un groupe d'amis dans la station de Méribel. Le 17 février, le parquet avait classé sans suite l'enquête sur cet accident, excluant toute responsabilité d'un tiers, la famille conservant la faculté d'agir au civil.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.