Accéder au contenu principal

BNP Paribas devra régler 6,45 milliards d'euros d'amende aux États-Unis

AFP

BNP Paribas a accepté de plaider coupable des chefs d'accusations de falsification de documents commerciaux et de collusion, devant un tribunal de New York. La banque devra payer une amende de 6,45 milliards d'euros, soit 8,834 milliards de dollars.

PUBLICITÉ

C'est une amende record. BNP Paribas a accepté, lundi 30 juin, de plaider coupable des deux chefs d'accusation pour lesquels elle était poursuivie, dans le cadre d'un accord avec les autorités judiciaires américaines. Elle devra ainsi s'acquitter d'une amende du montant record de 8,834 milliards de dollars, soit 6,45 milliards d'euros.

Un avocat de la banque française s'est présenté devant un tribunal de New York pour répondre du chef d'accusation de falsification de documents commerciaux et de celui de collusion.

L'un des procureurs a déclaré que la BNP était impliquée dans une collusion "de long terme" et couvrant "plusieurs juridictions", violant les règles d'embargo américaine en facilitant des transactions avec le Soudan, Cuba et l'Iran.

BNP Paribas avait provisionné 1,1 milliard de dollars au quatrième trimestre 2013 pour ce litige mais a prévenu le 30 avril qu'une éventuelle amende pourrait largement dépasser ce montant.

Avec Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.