Accéder au contenu principal
ISRAËL

Mort des trois Israéliens : "le Hamas paiera", prévient Benjamin Netanyahou

AFP - Veillée pour les trois adolescents israéliens retrouvés morts
2 min

Israël accuse le Hamas de la mort des trois adolescents disparus retrouvés lundi par l'armée israélienne près de Hébron. Le "Hamas paiera", a prévenu le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou.

Publicité

Pour Israël, cela ne fait aucun doute : les trois adolescents kidnappés le 12 juin, et dont les corps ont été retrouvés dans la soirée du lundi 30 juin, ont été assassinés par le Hamas. "Ils ont été kidnappés et assassinés de sang-froid par des animaux à la forme humaine", a ainsi déclaré le chef du gouvernement Benjamin Netanyahou, selon son bureau. "Le Hamas est responsable et le Hamas paiera", a-t-il juré.

"Les Israéliens ont la volonté et la détermination nécessaires pour endurer les épreuves d'une longue opération visant à éradiquer le Hamas", a affirmé de son côté le ministre de la Défense Danny Danon dans un communiqué.

L'information de la découverte des dépouilles des trois jeunes Israéliens avait été donnée, lundi 30 juin, par la chaîne qatarie Al-Jazira avant d'être confirmée par les médias israéliens.

Escalade de tensions entre Israéliens et Palestiniens

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou a convoqué une réunion d'urgence du cabinet de sécurité dans la soirée pour discuter des suites à donner. Mahmoud Abbas, le président de l'autorité palestinienne, a fait de même.

De son côté le Hamas, a également menacé l'État hébreu, prévenant que "toute escalade ou guerre lui ouvrirait les portes de l'enfer". "Si les occupants se lancent dans une escalade ou une guerre, ils ouvriront sur eux les portes de l'enfer", a déclaré un porte-parole du Hamas à Gaza, Sami Abou Zouhri, mettant de nouveau en doute la "version israélienne" de l'enlèvement.

Les trois jeunes Israéliens, tous trois étudiants dans des écoles religieuses de colonies juives, ont été retrouvés morts près de la localité de Halhoul, à une dizaine de minutes de la route où ils ont été vus pour la dernière fois, a indiqué lundi soir la radio publique israélienne.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.