Accéder au contenu principal

France – Allemagne : "On a envie d’écrire notre propre histoire"

AFP | Les Français fêtent leur qualification pour les quarts de finale du Mondial

L’équipe de France affronte l’Allemagne en quarts de finale de la Coupe du monde vendredi dans le mythique Maracana de Rio. À la veille de ce rendez-vous prestigieux, le capitaine, Hugo Lloris, et l'entraîneur, Didier Deschamps, se sont exprimés.

Publicité

De notre envoyé spécial à Rio de Janeiro,

Comme à chaque veille de match de l'équipe de France, Didier Deschamps et Hugo Lloris se sont présentés devant la presse pour évoquer la rencontre à venir. Sauf que ce jeudi 3 juillet, dans les entrailles du mythique stade Maracana, le match en question n’est pas anodin. Il s’agit ni plus ni moins d’un quart de finale de Coupe du monde. Le septième de l’histoire des Bleus lors d’un Mondial.

Ce rendez-vous est d’autant plus prestigieux que c’est l’Allemagne qui se présente face à la France. L’Allemagne et le cauchemar de Séville en 1982, une partie d'anthologie (3-3 a.p., 5 t.a.b à 4) et la désillusion de Guadalajara en 1986 (2-0), furent les derniers face-à-face des Tricolores avec les Allemands dans une phase finale de Coupe du monde.

Pour autant, Didier Deschamps et son capitaine Hugo Lloris n’ont pas souhaité se raccrocher au passé. Il faut dire qu’à l’exception de Patrice Evra et Mickaël Landreau, aucun autre des 23 Bleus n’était né en 1982.

"On vit l'instant présent, a ainsi déclaré le gardien français. Il y a un historique entre les deux nations mais on est concentrés sur le match de demain. On a envie d'écrire notre propre histoire. C'est un quart de finale de Coupe du monde, on a envie d'en profiter à fond."

"Il n'y a pas de peur mais beaucoup d'envie"

Des propos qui font écho à ceux de son sélectionneur Didier Deschamps, selon qui ses joueurs n’ont pas de pression avant ce rendez-vous face à l’Allemagne : "Il y a surtout de l'excitation de jouer un quart de finale de Coupe du monde. Il y a une nouvelle page à écrire demain. Faisons en sorte qu'elle soit la plus belle possible pour nous."

"Il y a de l'excitation pour moi et pour tout le groupe, a confirmé Hugo Lloris. C'est un grand adversaire qui nous attend demain. Les Allemands font partie des favoris, ont de l'ambition, de l'expérience mais on va jouer notre jeu et on fera le maximum pour sortir du match avec le moins de regrets possibles. Tactiquement et techniquement, il faudra être au top."

Les Bleus restent sur une défaite face à l’Allemagne en match amical, le 6 février 2013 au stade de France. Mathieu Valbuena avait marqué pour les Tricolores pendant que Thomas Müller et Sami Khedira avaient donné la victoire à la Nationalmannschaft. Du côté de l’équipe de France, 10 des 11 titulaires de l’époque font partie du groupe des 23 aujourd'hui.

"Il n'y a pas de peur, on a conscience que sur un match tout est possible et que ça peut être le dernier mais il n'y a pas de peur mais beaucoup d'envie. On ne joue pas tous les ans un quart de finale de Coupe du monde. On est des compétiteurs et on a envie de gagner ce match", a conclu le capitaine des Bleus.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.