Accéder au contenu principal

Un raid israélien tue neuf spectateurs de la demi-finale du Mondial à Gaza

Thomas Coex, AFP | Des Palestiniens fouillent la plage à la recherche de corps, le 10 juillet 2014

Lors de la demi-finale du Mondial, mercredi, neuf Palestiniens ont été tués dans un raid israélien au-dessus de la bande de Gaza, alors qu’ils regardaient le match dans un bar, le "Fun Time Beach".

Publicité

C'était censé être une "soirée foot" à Gaza. Mercredi 9 juillet, un raid de l'armée israélienne a dévasté un café situé sur la plage proche de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, faisant neuf morts. "C'était une soirée normale", explique Wael Soboh, un policier local employé par l'Autorité palestinienne. "Les garçons ont pris leur repas de rupture du jeûne ici, et ont ensuite commencé à regarder le match. Ce n'était pas une zone militaire", poursuit-il.

Quatre roquettes tirées de Gaza ont visé Jérusalem jeudi, dont deux ont été interceptées au-dessus de la ville et deux autres se sont abattues dans des zones découvertes, a déclaré l'armée israélienne.

Une des roquettes s'est abattue près de la colonie de de Ma'ale Adumim, à l'est de Jérusalem, en Cisjordanie occupée, et une autre est tombée près d'une prison militaire israélienne vers Ramallah, selon des témoins et des sources de sécurité palestiniennes.

Des dizaines de personnes s’étaient en effet rassemblées au café, le "Fun Time Beach", pour regarder la demi-finale du Mondial opposant l'Argentine aux Pays-Bas. L'explosion du missile a fait neuf morts et 25 blessés sur la plage, laissant un trou profond sur le lieu du drame.

"Il y a eu une coupure d'électricité à Khan Younès, donc beaucoup de gens sont venus ici où il y avait un générateur et un écran", indique Mohammed al-Aqad, qui était au café au moment de l'explosion mais qui n'a pas été blessé.

Pour ces téléspectateurs, il s'agissait de s'offrir un rare moment de détente, alors que la bande de Gaza était visée depuis deux jours par des centaines de raids israéliens, en riposte à des attaques de roquettes lancées depuis ce territoire contre l'État hébreu.

Plus de 80 personnes ont été tuées dans ces raids, dont plus de 30 jeudi, notamment à Khan Younès.

"À Gaza, on s’attend à une nouvelle nuit difficile"

Avec AFP

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.