Accéder au contenu principal
IMMIGRATION CLANDESTINE

Plus de 7 000 migrants arrêtés en six mois à Calais

Un homme dans un camp de migrants à Calais, en mai 2014.
Un homme dans un camp de migrants à Calais, en mai 2014. Philippe Huguen, AFP
2 mn

Plus de 7 000 migrants ont été interpellés dans le port de Calais au cours des six derniers mois, le double par rapport à 2013. Clandestins pour beaucoup et originaires de la Corne de l'Afrique, ils tentent d'embarquer pour la Grande-Bretagne.

Publicité

Le nombre de migrants arrêtés à Calais a doublé en un an. Au total, 7 414 personnes ont été interpellées au cours des six premiers mois dans le port de Calais. Ils étaient 3 129 pour la même période en 2013, a indiqué la préfecture du Pas-de-Calais.

"On remarque qu'il y a beaucoup plus de clandestins et, lors de nos contrôles, on en détecte plus", a-t-on indiqué au port de Calais.
 
Sur l'ensemble des plates-formes transmanche - les ports de Calais et de Dunkerque (Nord) et le Tunnel sous la Manche -, 10 500 migrants ont été interpellés au premier semestre 2014 contre 5 133 au premier semestre 2013.
 
Des migrants originaires de la Corne de l’Afrique
 
Les migrants arrêtés à Calais tentent d'embarquer clandestinement pour la Grande-Bretagne, qu'ils considèrent comme un Eldorado. Ils sont principalement originaires de la Corne de l'Afrique, c'est-à-dire de la Somalie, du Soudan et surtout de l'Érythrée, des pays en proie à des violences soutenues et régulières.
 
"Ce flux en provenance de la Corne de l'Afrique transite par Lampedusa et l'Italie", a précisé à l’AFP une source proche du dossier. Les migrants traversent ensuite l'Italie et la France en train ou en bus pour arriver à Calais.
 
Le 3 juillet, la police avait évacué 610 migrants, installés pour la plupart sur un site de distribution de repas mais aussi dans trois squats à Calais. Un nouveau squat, qui accueille une centaine de personnes, a été installé sur le site d'une ancienne usine de recyclage de métaux.
 
Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.