Accéder au contenu principal
REPORTAGE

Vidéo : la chute du vol AH5017 a été "vertigineuse", selon Ouagadougou

Capture d'écran FRANCE 24
2 mn

En attendant les résultats de l'examen des boîtes noires de l'avion du vol AH5017, les images radars enregistrées au Burkina Faso confirment que le pilote a tenté de contourner un orage... et que l'avion a chuté de 10 000 mètres en trois minutes.

Publicité

Depuis Ouagadougou, la tour de contrôle a suivi à la trace le vol AH5017, qui s’est écrasé dans le nord du Mali. Jusqu'au drame, ses radars ont tout enregistré. Il est 1h17 quand l'avion quitte la capitale du Burkina Faso. Cap au nord, direction Alger. Mais très vite, révèle l'armée burkinabée, rien ne se passe comme prévu. Un immense orage oblige les pilotes à changer de trajectoire.

Pour la première fois, les images du contrôle radar nous sont dévoilées. L'avion est alors au palier 310, à 10 000 mètres d'altitude, quand, tout à coup, il décroche. L'appareil a disparu, il vient de descendre de 7 500 mètres en une poignée de secondes.

"La chute est très importante, elle est très vertigineuse, indique le général Gilbert Diendre, chef de la cellule de crise du Burkina Faso. Parce que le dernier contact a eu lieu à 1h47 et le témoin nous a donné une heure approximative de 1h50, c'est à dire qu'il a chuté de 10 000 mètres d'altitude en 3 minutes." Une vitesse qui explique la violence du crash. En touchant le sol, le McDonnell Douglas 83 s'est désintégré.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.