Accéder au contenu principal

Un officier afghan ouvre le feu sur des soldats de l’Otan

L'académie militaire où a eu lieu l'incident.
L'académie militaire où a eu lieu l'incident. Wakil Kohsar, AFP

Mardi, un soldat de l’armée afghane a tiré sur des soldats de l’Otan dans une académie militaire destinée à former les officiers afghans. Un général américain a été tué et quinze autres soldats blessés.

PUBLICITÉ

Un officier afghan a ouvert le feu, mardi 5 août, sur des militaires de l'Otan dans une académie militaire proche de Kaboul, faisant plusieurs blessés parmi les militaires afghans et étrangers, a annoncé l'armée à l’AFP.

"Je suis en mesure de confirmer que parmi les victimes se trouve un général américain qui a été tué", a déclaré lors d'un point presse le porte-parole du Pentagone, le contre-amiral John Kirby, qui n'a pas révélé l'identité de l'officier, en attendant que la famille soit informée.

L'assaillant a été tué après qu'il a ouvert le feu, a-t-il précisé.

Outre le général américain tué, une quinzaine de soldats afghans et de l'Otan ont été blessés dans la fusillade, dont un général allemand, dont les jours ne sont pas en danger, selon l'armée allemande.

L’Otan confirme l'incident

"Nous pouvons confirmer qu'un incident impliquant des forces afghanes et de l'Otan s'est produit à Camp Qargha", au sud de la capitale afghane, a confirmé dans un communiqué la force internationale de l'Otan en Afghanistan (Isaf).

Le ministère britannique de la Défense a de son côté simplement indiqué qu'une enquête était en cours sur cet incident. Le porte-parole du ministère afghan de la Défense, Mohammad Zahir Azimi, a précisé sur Twitter qu'un "terroriste portant l'uniforme afghan (avait) ouvert le feu sur des officiers de l'armée afghane et leur collègues étrangers, blessant plusieurs personnes".

"Le ministère de la Défense condamne fermement cette attaque. L'assaillant a été tué par l'armée afghane", a-t-il insisté.

Formation des officiers afghans

L'attaque a eu lieu dans l'enceinte de l'Afghan National Army Officers Academy (ANAOA), une entité chargée de former les officiers de l'armée afghane avec l'aide de conseillers de la force de l'Otan originaires du Royaume-Uni, d'Australie, de Nouvelle-Zélande, de Norvège et du Danemark.

Cette académie, créée sur le modèle de la célèbre académie militaire de Sandhurst au Royaume-Uni, a été conjointement montée par les armées britannique et afghane.

Plusieurs attaques meurtrières de soldats ou de policiers afghans contre les soldats de l'Otan qui les encadrent et les forment depuis la chute du régime taliban fin 2001 ont eu lieu ces dernières années. Ces derniers mois, elles s’étaient cependant raréfiées.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.