Accéder au contenu principal

Ebola : l'OMS décrète une "urgence de santé publique de portée mondiale"

L'Espagnol Miguel Pajares Martin, premier malade d'Ebola rapatrié en Europe
L'Espagnol Miguel Pajares Martin, premier malade d'Ebola rapatrié en Europe Inaki Gomez, AFP

L'avancée de l'épidémie du virus Ebola en provenance d'Afrique de l'ouest constitue une urgence sanitaire mondiale qui nécessite "une réponse internationale coordonnée", estime l'Organisation mondiale de la santé.

Publicité

L’épidémie de fièvre hémorragique due au virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest est un événement exceptionnel et constitue désormais "une urgence de santé publique de portée internationale", a annoncé vendredi 8 août, l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

"Une réponse internationale coordonnée est essentielle pour arrêter et faire reculer la propagation internationale d’Ebola", déclare l’OMS dans un communiqué publié à l’issue d’une réunion de deux jours de son comité d’urgence.

La Chinoise Margaret Chan, directrice générale de l'OMS, a déclaré que l'épidémie d'Ebola, qui a fait près de 1 000 morts dans quatre pays d'Afrique de l'ouest depuis le début de l'année, était "la plus importante et la plus sévère" en quatre décennies. Elle a estimé que les pays d'Afrique de l'Ouest touchés par l'épidémie : Libera, Sierra Leone, Guinée et Nigeria, "ne peuvent y faire face par eux-mêmes" et a appelé "la communauté internationale à leur fournir le soutien nécessaire".

Les conséquences possibles d’une poursuite de l’épidémie, qui a fait près de 1 000 morts dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, sont "particulièrement graves" compte tenu de la virulence d’Ebola, précise l’OMS. Un nouveau foyer de la maladie vient d’apparaître au Nigeria où sept nouveaux cas ont été signalés. Aucun traitement n’est disponible.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.