NATATION

Championnat d'Europe : les Français en or sur le relais 4 x 100 m nage libre

Les nageurs français Fabien Gilot et Florent Manaudou célèbrent leur victoire
Les nageurs français Fabien Gilot et Florent Manaudou célèbrent leur victoire John MacDougall, AFP

Les Bleus ont conservé leur titre sur le relais 4 x 100 m libre lors des Championnats d'Europe de natation, lundi à Berlin. Yannick Agnel était en revanche moins à la fête, après avoir été éliminé dès son entrée en lice des séries du 400 m libre.

Publicité

Pour la première journée des Championnats d’Europe de natation, l’équipe de France a brillé lundi 18 août en remportant le relais 4 x 100 m nage libre. Malgré une équipe amoindrie par les retraites et les forfaits, Mehdy Metella, Fabien Gilot, Florent Manaudou et Jérémy Stravius ont conservé leur titre. Ils ont été les plus rapides en 3 min 11 sec 64/100 devant la Russie (3:12.67) et l'Italie (3:12.78).

Il s’agit de leur quatrième victoire de suite dans une grande compétition internationale depuis les Euros en mai 2012 à Debrecen (Hongrie), les Jeux olympiques de Londres la même année et les Mondiaux en 2013 à Barcelone.

Agnel à la traîne

Le relais a pourtant dû se passer de l’un de ses maillons forts, Yannick Agnel, pourtant champion olympique et du monde en titre sur 200 m libre. Il n’a pas été retenu après son élimination sans appel dès son entrée en lice en séries du 400 m libre, 11e (3:50.81). Le nageur a toutefois expliqué que ce n’était pas une déception : "Cela fait longtemps que je n'en ai pas nagé (de 400 m), je ne me suis pas entraîné véritablement pour cette course."

Installé depuis plus d'un an à Baltimore, aux États-Unis, sous la direction de Bob Bowman, le coach de Michael Phelps, Agnel ne s'était plus intéressé au 400 m - son premier grand titre - depuis deux ans.

"Cette année a été un peu bizarre et je pense que c'est vraiment une année charnière. C'est un mot un peu bateau pour expliquer que, simplement, c'est la première année que je bosse avec lui et on n'a pas toutes les clés finalement d'une préparation optimale et d'un truc qui convienne vraiment", a-t-il ainsi expliqué.

Yannick Agnel sera engagé mardi sur sa distance de prédilection : "Le 200 m est une course que je maîtrise beaucoup plus. Sauf grosse déception, je ne passerai pas à la trappe le matin." Florent Manaudou sera de son côté en finale sur 50 m papillon et Jérémy Stravius sur 100 m dos.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine