Accéder au contenu principal

Ebola : la Côte d'Ivoire ferme ses frontières avec la Guinée et le Liberia

Des soldats de l'Onuci portent des masques pour se protéger de l'Ebola, le 14 août, près de Kandopleu, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire
Des soldats de l'Onuci portent des masques pour se protéger de l'Ebola, le 14 août, près de Kandopleu, dans l'ouest de la Côte d'Ivoire Issouf Sanogo, AFP

Face à la propagation du virus Ebola en Afrique de l'Ouest, la Côte d'Ivoire a décidé de fermer ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia. Une décision "exceptionnelle" active depuis vendredi.

Publicité

Le gouvernement de la Côte d’Ivoire a décidé de fermer ses frontières terrestres avec la Guinée et le Liberia, deux pays où l’épidémie de fièvre Ebola fait rage.

La décision "exceptionnelle", active depuis vendredi, a été annoncée samedi 23 août dans un communiqué du Premier ministre, Daniel Kablan Duncan. Elle s’inscrit "dans le strict cadre des mesures préventives destinées à protéger l’ensemble des populations, y compris étrangères, vivant sur le territoire ivoirien", indique le texte auquel l’AFP a eu accès.

Le 11 août, la Côte d’Ivoire avait suspendu tous les vols à destination des pays affectés. Mardi, Abidjan a également interdit toute compétition sportive internationale dans le pays.

>> À lire sur les Observateurs de France 24 : "En Côte d'Ivoire, une douche de mousse… pour lutter contre Ebola"

Près de 1 500 décès recensés en Afrique de l’Ouest

De premiers décès ont été rapportés vendredi dans le sud-est du Liberia, frontalier avec la Côte d’Ivoire. Cette région est la seule qui n’était pas encore touchée par le virus dans ce pays où l’avancée du virus paraît aussi alarmante qu’inexorable.

L’Organisation mondiale de la Santé a dénombré 2 615 cas d’Ebola, dont 1 427 décès dans quatre pays d’Afrique de l’Ouest, selon son dernier bilan arrêté au 20 août et publié vendredi.

Le Liberia reste le pays le plus touché, avec 1 082 cas, dont 624 morts. En Guinée, où l’épidémie est apparue à 150 km de la frontière ivoirienne, 407 personnes sont mortes au total, pour 607 malades. La Sierra Leone (392 décès) et le Nigeria (5) sont également touchés.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.