SYRIE

La province syrienne de Raqqa désormais sous le contrôle de l'EI

Image fournie par un média jihadiste montrant des hommes de l'EI dans la ville de Raqqa, en juin 2014
Image fournie par un média jihadiste montrant des hommes de l'EI dans la ville de Raqqa, en juin 2014 Welayat Raqa, HO, AFP

L'organisation de l’État islamique s'est emparée dimanche de l'aéroport militaire de Tabqa, près de Raqqa. La province septentrionale de Raqqa devient la première à passer sous le contrôle des jihadistes.

Publicité

La base aérienne de Tabqa constituait le dernier bastion du régime de Bachar al-Assad dans la province septentrionale de Raqqa, en Syrie. Dimanche 24 août, à l’issue de violents combats, les jihadistes de l'organisation de l’État islamique (EI) en ont pris le contrôle.

Avec la prise de l’aéroport militaire de Tabqa, Raqqa devient la première province syrienne à être contrôlée par les jihadistes - armée et rebelles en sont désormais absents -, hormis quelques villages entre les mains des Kurdes, a indiqué le directeur de l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH), Rami Abdel Rahmane.

Plus de 500 morts dans la bataille pour l'aéroport

L’OSDH a fait état de 541 morts, dont 170 soldats tués pour la seule journée de dimanche, depuis le lancement mardi de l’assaut des jihadistes contre l’aéroport. Côté jihadistes, 346 combattants ont péri en six jours d’affrontements.

La télévision officielle syrienne a confirmé que les soldats de l’armée régulière s’étaient retirés de l’aéroport "après avoir mené des combats violents". "Ils se sont déployés (à l’extérieur) et continuent de porter des coups durs aux groupes terroristes leur infligeant des pertes énormes", a-t-elle ajouté.

Outre Raqqa, l’EI contrôle une grande partie des provinces d’Alep (nord) et de Deir Ezzor (est) ainsi que de certaines zones de Hassaka (nord-est).

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine