Accéder au contenu principal
ISRAËL

Aaron Sofer, un étudiant juif américain, porté disparu en Israël

Aaron Sofer, 23 ans, étudie dans une yechiva, une école talmudique.
Aaron Sofer, 23 ans, étudie dans une yechiva, une école talmudique. @matt_odonnell - Twitter
2 min

Un étudiant américain, Aaron Sofer, est porté disparu depuis vendredi en Israël. Ce juif ultra-orthodoxe était parti faire une randonnée dans la forêt de Jérusalem. La police étudie toutes les pistes dont celle de l'enlèvement.

Publicité

Un étudiant américain de confession juive, Aaron Sofer, est porté disparu depuis vendredi 22 août en Israël. Le jeune homme âgé de 23 ans, originaire de Lakewood dans le New Jersey, aux États-Unis, était parti faire une randonnée avec un ami dans la forêt de Jerusalem, dans la zone de Beit Zayit, et n’a plus jamais donné signe de vie. Il aurait apparemment décidé de s’engager, seul, sur un chemin sinueux. S'inquiétant de ne pas le voir réapparaître après plusieurs heures, son ami a donné l'alerte.

Ultra-orthodoxe, le jeune Américain étudiait dans une yeshiva, une école talmudique, à Jérusalem. La police, qui a lancé de vastes investigations pour le retrouver, n’a exclu aucune piste - et envisage donc le kidnapping par des militants palestiniens. "La zone où il a disparu [Beit Zayit] est bordée par les communautés juive et arabe, c’est donc inquiétant", a précisé Meir Lichtenstein, l’ancien maire de Lakewood.

"Un jeune homme physiquement et mentalement en pleine forme ne disparaît pas pendant 72 heures", a déclaré Dov Hirth, un porte-parole de la famille, au "Jerusalem Post". Dov Hirth est d'autant plus inquiet qu'il a évoqué la terrible affaire de Mohammed Abou Khdeir, ce jeune Palestinien de 16 ans, qui avait été enlevé et brûlé vif dans cette même forêt, le mois dernier.

La localité de Beit Zayit où le jeune Aaron a disparu lors d'une randonnée


Agrandir le plan

Aaron mesure 1,75 mètre, porte une courte barbe rousse, des lunettes, un pantalon noir, une chemise blanche et une kippa noire, selon une description de la police. Ses parents se sont envolés dès dimanche vers Israël pour suivre de près les recherches.

Cette affaire suscite l’inquiétude de la communauté juive qui reste traumatisée par la disparition de trois jeunes Israéliens, le 12 juin. Les adolescents, tous étudiants dans une yechiva, avaient été enlevés près d'une station d'autobus alors qu'ils devaient se rendre à Jérusalem. Leurs corps avaient été retrouvés près d'Hébron le 30 juin. Benyamin Netanyahou, le Premier ministre israélien, a accusé le Hamas d’être à l’origine de l’enlèvement et des meurtres.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.