Accéder au contenu principal
HOLLYWOOD

Quand des selfies volés de stars nues enflamment la Toile

Jennifer Lawrence lors de l'avant-premier du dernier opus de "X-Men", le 10 mai, à New York.
Jennifer Lawrence lors de l'avant-premier du dernier opus de "X-Men", le 10 mai, à New York. Mike Coppola, AFP
3 mn

Des photos privées sur lesquelles des célébrités américaines comme Jennifer Lawrence, Rihanna ou Kim Kardashian posent nues ont été publiées sur Internet. Ces selfies, qui concernent une centaine de stars, font le tour des réseaux sociaux.

Publicité

Hollywoodgate, HollywoodLeak ? L’affaire ne s’est pas encore trouvé de nom mais agite le monde des célébrités américaines. De nombreuses photos piratées de stars, posant dans le plus simple appareil, ont circulé sur les réseaux sociaux dimanche 31 août. Parmi la centaine de victimes de ce déballage public figurent les actrices Jennifer Lawrence, Kirsten Dunst, les chanteuses Rihanna et Avril Lavigne, la star de la télé-réalité Kim Kardashian ou encore le mannequin Kate Upton.

Selon plusieurs médias américains, les clichés, pour la plupart des selfies, auraient été obtenus sur les comptes iCloud des célébrités concernées avant d’être mis en ligne sur le forum 4chan – qui les a retirés depuis – puis repris sur Twitter, Tumblr ou Reddit. Le hacker aurait ainsi profité d’une faille technique du service Apple qui permet de partager des documents entre tous ses appareils de la marque.

"Violation flagrante de la vie privée"

"C'est tellement dérangeant et désagréable de voir comment des gens s'emparent de votre vie privée", s'est indignée Jennifer Lawrence par la voix de son avocat. L'agent de l'actrice a annoncé des poursuites judiciaires. "Il s'agit d'une violation flagrante de la vie privée. Les autorités ont été contactées et engageront des poursuites contre toute personne publiant les photos volées de Jennifer Lawrence", a-t-il déclaré au site d'information people TMZ.

Pour l’heure, Apple n’a pas communiqué sur cette importante fuite. Son service iCloud, dont le fonctionnement n’est pas des plus simples, fait régulièrement l’objet de critiques de la part de ses utilisateurs. Comme le rappelle le site du quotidien "Le Monde", Jennifer Lawrence elle-même s’en était plainte lors d’une interview accordée à MTV en mai dernier.

En décembre 2012, un pirate informatique avait été condamné par la justice américaine à 10 ans de prison pour avoir mis en ligne des photos intimes des comédiennes Scarlett Johansson et Mila Kunis qu’il s’était procuré en s’introduisant dans leurs comptes mail.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.