Accéder au contenu principal
MALAISIE

Le MH17 a bien été abattu, selon un premier rapport

Dominique Faget, AFP
2 mn

Dans un rapport très attendu sur la catastrophe du vol MH17, les enquêteurs ont affirmé que l’avion s’était écrasé sous l’effet d’éléments extérieurs. Le rapport exclut l‘hypothèse d’un problème technique ou d’une erreur d’équipage.

Publicité

Le vol MH17 qui s'est écrasé à la mi-juillet dans l'est de l'Ukraine s’est brisé sous l’effet "d’un grand nombre de projectiles à haute vitesse, qui ont pénétré dans l'avion depuis l'extérieur", a affirmé, mardi 9 septembre, un premier rapport très attendu sur le drame du 17 juillet.

"Le vol MH17 du Boeing 777-200 opéré par la Malaysia Airlines s'est disloqué en vol", a poursuivi le Bureau d'enquête néerlandais pour la sécurité (OVV), chargé de l'enquête.

"Rien n'indique que l'accident du vol MH17 soit dû à un problème technique ou à une erreur de l'équipage", a précisé l'agence néerlandaise.

Accusés par la communauté internationale d'être responsables de cette tragédie, les séparatistes pro-russes ont sitôt affirmé ne pas disposer d'armes capables d'abattre un vol domestique, a rapporté l'agence russe Interfax, après la publication de ce rapport.

Le vol MH17 qui avait décollé d'Amsterdam-Schiphol peu après 12h00 (10h00 GMT) avec 298 personnes à bord s'est déroulé "comme prévu" avant de prendre fin "de manière abrupte" quelques heures plus tard.

Avec AFP et Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.