Accéder au contenu principal
TURQUIE

Vidéo : les Kurdes de Turquie tentent de rallier Kobani, assiégée par l’EI

Des Kurdes turcs tentent de traverser la frontière pour rejoindre la ville de Kobani.
Des Kurdes turcs tentent de traverser la frontière pour rejoindre la ville de Kobani. FRANCE 24
2 mn

Alors que l'EI encercle toujours la ville syrienne kurde de Kobani, de l’autre côté de la frontière, les soldats turcs tentent de refouler des centaines de Kurdes de Turquie souhaitant aller se battre aux côtés de leurs compatriotes.

Publicité

La situation reste très tendue à la frontière turco-syrienne, près de Kobani, (Aïn al-Arab en arabe), la troisième ville kurde de Syrie cernée par les jihadistes de l’organisation de l’État islamique (EI) et bombardée quotidiennement.

À voir sur France 24 : "Le désarroi des Kurdes de Turquie et de Syrie face à l'avancée de l'EI"

Depuis quelques jours, les soldats turcs postés à la frontière s'évertuent à contenir des centaines de Kurdes de Turquie qui cherchent à franchir le passage pour rejoindre Kobani, un des derniers bastions de la résistance, afin de prêter main forte à leurs compatriotes.

"On peut s’attendre à de nouvelles manifestations aujourd’hui, même si les ordres donnés par Ankara sont clairs dans le sens où il s’agit de contenir cette foule le plus loin possible de la frontière" , explique Fatma Kizilboga, envoyée spéciale de France 24 à la frontière turco-syrienne.

À lire sur France 24 : "#NotInMyName : un ancien jihadiste fait campagne contre l'EI"

D’autant plus que des obus de mortier, probablement lancés par l’EI depuis la Syrie, atterrissent sur le territoire turc. Et ce, jusqu’à un kilomètre à l’intérieur des frontières. Des soldats supplémentaires et des dizaines de tanks ont d’ailleurs immédiatement été déployés, lundi, à la frontière syrienne.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.