Accéder au contenu principal

Mali : attaque meurtrière d'un camp de l'ONU à Kidal

Un camp de la Minusma a été attaqué par des tirs de roquettes à Kidal, dans le nord du Mali, mardi 7 octobre.
Un camp de la Minusma a été attaqué par des tirs de roquettes à Kidal, dans le nord du Mali, mardi 7 octobre. Kenzo Tribouillard, AFP

Un camp militaire de l'ONU à Kidal, dans le nord du Mali, a été visé mardi par des tirs de roquettes. Au moins un casque bleu, sénégalais, a été tué, selon le porte-parole de la Minusma, la mission locale des Nations unies.

PUBLICITÉ

Un camp militaire où sont cantonnés des soldats français et des casques bleus de l'ONU à Kidal, dans le nord du Mali, a été la cible d'au moins quatre roquettes, mardi 7 octobre, a fait savoir la force de l'ONU, la Minusma.

"Il y a eu au moins quatre roquettes tirées sur le camp de la Minusma de Kidal. Pour le moment, le bilan provisoire est d'un mort, un casque bleu", a indiqué à l'AFP un responsable de la Minusma dans le nord, qui a précisé que la victime était sénégalaise. La même source a également fait état d'un "blessé léger".

Des violences précédées de menaces

Ces tirs interviennent quatre jours après une attaque meurtrière contre la Minusma qui a coûté la vie à neuf soldats nigériens dans la région de Gao, au sud de Kidal, auxquels les honneurs ont été rendus, mardi, lors d'une cérémonie à Bamako.

Selon des sources militaires et diplomatiques, ces dernières violences avaient été précédées de menaces d'un chef jihadiste malien, Iyad Ag Ghali. Ce dernier a créé Ansar Dine, un des groupes jihadistes qui ont contrôlé pendant près d'un an, entre 2012 et 2013, le nord du Mali, avant d'en être en grande partie chassés par une intervention militaire internationale en cours depuis janvier 2013. Lyad Ag Ghali était demeuré silencieux pendant plus d'un an et demi, puis est apparu dans une vidéo diffusée en août sur Internet, dans laquelle il appelait à combattre la France et ses alliés.

Avec AFP et Reuters

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.