Accéder au contenu principal

Le FBI fait appel au public pour identifier un jihadiste à l'accent nord-américain

Capture d'écran FBI

L'homme présente un fort accent nord-américain. Depuis son apparition dans une vidéo de propagande de l’organisation de l’État islamique, il est devenu le jihadiste le plus recherché par les États-Unis. Le FBI a lancé mardi un appel à témoin.

Publicité

Selon le FBI, une douzaine d’Américains combattraient actuellement au sein de groupes jihadistes en Syrie et en Irak. Mais l’un d’entre eux est tout particulièrement dans le viseur de la police fédérale américaine. Il y a quelques jours, le directeur du FBI, James Comey expliquait que cet homme était l'une de ses "plus grandes préoccupations".

Ce jihadiste à l’accent nord-américain apparaît dans "Flames of War", un récent film de propagande de l’organisation de l’État islamique (EI). Le visage dissimulé derrière une cagoule, en tenue de camouflage et pistolet à la main, il joue le narrateur alors qu’au second plan des hommes présentés comme des prisonniers sont en train de "creuser leur propre tombe".

>> À lire sur France 24 : "Pourquoi l’organisation de l’État islamique séduit plus qu’Al-Qaïda ?"

Dans un appel à témoin publié mardi 7 octobre sur son site internet, la police fédérale américaine demande à toute personne susceptible d’aider à identifier cet homme de bien vouloir se manifester. Le directeur adjoint de la division contre-terrorisme du FBI, Michael Steinbach, est cité dans le communiqué : "Nous espérons que quelqu'un puisse reconnaître cet individu et nous donne des éléments d'information décisifs." Il assure qu'"il n'y a pas de petite information".

Le FBI publie sur YouTube une vidéo de propagande de l’EI

Pour aider à son identification, le FBI a publié sur son compte YouTube un montage de deux extraits du film de propagande. On y voit l'homme s'exprimer pendant 1 minutes et 16 secondes, mêlant arabe et anglais. Il y est montré, s'apprêtant à assassiner avec son arme des hommes qu'il qualifie de "koufars", mécréants.

"Dans cette vidéo, un homme dont le visage est masqué passe sans problème de l'arabe à l'anglais pour louer l'EI, avec l'objectif d'attirer un auditoire occidental", explique le FBI dans son appel à témoin. La police fédérale demande donc aussi au public son aide pour "identifier les Américains partant combattre à l'étranger avec des groupes terroristes ou qui rentrent chez eux après avoir combattu à l'étranger".

Selon le FBI, une centaine d'Américains ont cherché à rejoindre des groupes terroristes en Syrie, y sont parvenus et sont rentrés sur le sol américain. Une douzaine se trouvent toujours sur les territoires syrien et irakien.

Avec AFP et Reuters

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.