Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Le TGV marocain "Al-Boraq", vitrine du savoir-faire français

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le string n'est pas une preuve de consentement"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Brexit: "un gouvernement divisé, un parti divisé, une nation divisée"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La fin des sanctions contre l'Erythrée

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mais qu'est ce que ça veut dire "mettre le bololo" ?

En savoir plus

LE DÉBAT

Brexit : divorce à l'amiable avec Bruxelles ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"8, avenue Lénine" : le parcours du combattant d'une femme rom en France

En savoir plus

FOCUS

La minorité arménienne de Syrie se reconstruit à Erevan

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Un juge à la Cour suprême incite les Américains à s'investir dans la vie publique

En savoir plus

EUROPE

Les homosexuels "ont des qualités à offrir à la communauté chrétienne"

© Andras Solaro, AFP | Le pape François pendant son discours d'ouverture du synode sur la famille, le 6 octobre.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 14/10/2014

Dans un document présenté lundi à mi-synode, le Vatican "reconnaît que les homosexuels ont des dons à offrir à la communauté chrétienne". Un changement de ton qui soulève la colère des conservateurs qui dénoncent une "trahison" de la famille.

Changement de ton notable au Vatican. Dans un document présenté lundi 13 octobre, à mi-parcours d'un synode historique sur la famille, l’Église annonce que les homosexuels "ont des dons et des qualités à offrir à la communauté chrétienne".

L'Église ne revient certes pas sur sa condamnation des actes homosexuels et son opposition au mariage entre personnes de même sexe mais semble entamer doucement une réflexion, considérant que "la question homosexuelle se présente comme un défi éducatif important".

Le document s’interroge également  sur la capacité de l’Église à "accueillir ces personnes en leur garantissant un espace de fraternité" et sur celle des communautés à les accueillir "sans compromettre la doctrine catholique sur la famille et le mariage."

Des formules à éviter

Un certain nombre de participants au synode, qui se tient à huis clos, pensent également que l’Église devrait adoucir son vocabulaire lorsqu’elle condamne les homosexuels, et éviter des formules comme "intrinsèquement désordonnés". C’est l’expression utilisée par Benoît XVI, le prédécesseur de François, dans un document rédigé avant son élection au trône de Saint-Pierre, alors qu’il était encore le cardinal Ratzinger.

Le document "La Relatio post disceptationem" doit servir de base aux discussions de la seconde semaine du synode, qui a été convoqué par le pape François et réunit au Vatican 200 évêques sur le thème de la famille. Il doit aussi servir à la réflexion des catholiques du monde entier en vue du synode prévu l’année prochaine.

"Un séisme au Vatican"

Provisoire, ce texte a aussitôt suscité une avalanche de réactions, parmi lesquelles un certain nombre de désaccords. Certains cardinaux, d'Afrique notamment, ont réagi sur les paragraphes concernant les homosexuels de manière critique.

Sans surprise, les organisations catholiques de défense des droits des homosexuels ont salué un progrès et les groupes conservateurs ont crié à la trahison des valeurs traditionnelles de la famille. Pour John Thavis, spécialiste du Vatican et auteur d’un best-seller - "Les dessous du Vatican" - en 2013 sur le sujet, le document publié lundi est ni plus ni moins "un séisme" dans l’attitude de l’Église vis-à-vis des homosexuels. 

Le groupe conservateur Voice of the Family crie déjà au scandale, estimant que "ceux qui contrôlent le synode ont trahi les parents catholiques du monde entier".

Avec Reuters et AFP

Première publication : 14/10/2014

  • RELIGION

    Le Vatican crée une commission pour lutter contre la pédophilie au sein de l'Église

    En savoir plus

  • FRANCE

    Homosexualité : l'Église réaffirme ses positions sur le mariage et l'adoption

    En savoir plus

  • RELIGION

    Réforme de l'Église, avortement : le pape François dévoile son programme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)