Accéder au contenu principal
Sur le net

États-Unis : des costumes "Ebola" pour Halloween critiqués en ligne

Au sommaire de cette édition : des costumes "Ebola" commercialisés pour Halloween choquent la Toile américaine; le "donut selfie" est la nouvelle tendance en vogue sur les réseaux sociaux et la fanfare de l'Université de l'Ohio réalise une nouvelle chorégraphie.

Publicité

ÉTATS-UNIS : DES COSTUMES "EBOLA" POUR HALLOWEEN CRITIQUÉS EN LIGNE

À l’approche d’Halloween, qui sera célébré le 31 octobre, plusieurs sociétés américaines ont décidé de commercialiser des costumes d’un genre particulier puisqu’elles proposent d’acquérir des combinaisons similaires à celles portées pour se protéger du virus Ebola. Des déguisements d’un goût douteux qui suscitent de très vives réactions sur les réseaux sociaux aux États-Unis.

En effet, si une poignée d’Américains avoue trouver cette idée de costume plutôt originale, une immense majorité des utilisateurs du web estime qu’il s’agit la d’une initiative franchement nauséabonde. À l’image des auteurs de ces posts rédigés sur Twitter, ils sont très nombreux à s’en prendre ouvertement aux sociétés commercialisant ces déguisements et à appeler leurs compatriotes à ne pas porter des vêtements considérés comme malsains.

Des internautes en colère qui, pour certains, promettent de ne pas donner de bonbons à ceux qui se présenteront à leur porte avec ces fameux "costumes Ebola". Une manière pour eux d’exprimer clairement leur désapprobation face à un déguisement qualifié de ridicule et d’offensant.

Des critiques acerbes concernant le mauvais goût des déguisements que tempère Kyle Smith dans une tribune publiée sur le site du "New York Post". Dans cet article, le journaliste rappelle ainsi qu’Halloween est l’occasion idéale pour les citoyens américains de se moquer de leurs propres peurs et de dédramatiser des situations graves. De son point de vue, il n’est donc pas surprenant que des "costumes Ebola" aient fait leur apparition dans le commerce cette année car ces vêtements permettront peut-être d’oublier, l’espace d’une journée, l’inquiétante propagation du virus dans le monde.

LE "DONUT SELFIE" À L’ASSAUT DES RÉSEAUX SOCIAUX

La nouvelle génération de selfies s’appelle peut-être "donut selfies"… Derrière cette drôle d’expression se cache une tendance actuellement en vogue sur les réseaux sociaux. Son principe : créer un clip en faisant tourner son téléphone autour de sa tête avant de répéter plusieurs fois l’opération pour obtenir un portrait particulièrement dynamique. Une trouvaille qui n’a pas tardé à faire des émules sur la Toile.

À l’origine de cette idée, la "YouTubeuse" Karen Cheng. Déjà connue sur le réseau social pour ses nombreuses vidéos, la jeune Américaine a mis en ligne une démonstration de son invention. Un autoportrait la mettant en scène à différentes périodes de la journée qui offre un effet visuel très cinématographique. Vue près de 300 000 fois en l’espace de quelques jours, cette première réalisation a rapidement déclenché l’enthousiasme des internautes.

En effet, ils sont déjà des dizaines à avoir partagé leur propre version plus ou moins réussie du "donut selfie", comme on peut le voir ici. Certains n’hésitent d’ailleurs pas à donner le meilleur d’eux-mêmes pour obtenir un clip original, comme c’est le cas de cet amateur d’arts martiaux bien décidé à démontrer l’étendue de son talent.

Des clips à la qualité variable qui ont finalement poussé Karen Cheng à publier en ligne plusieurs tutoriels. Réunis au sein du site donutselfie.com, ces conseils visent à faire la promotion de cette nouvelle pratique tout en incitant ceux qui souhaitent s’y adonner à faire preuve d’originalité dans leurs créations.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

L’auteur américain John Grisham est au cœur d’une vive polémique sur les réseaux sociaux depuis qu’il a déclaré la semaine dernière, dans les colonnes du journal britannique "The Telegraph", que les sanctions étaient trop sévères aux États-Unis à l’encontre des internautes qui se connectaient de manière occasionnelle sur des sites pédopornographiques. Des propos qui ont choqué une large partie des internautes qui estiment que l’écrivain à succès a commis une véritable bourde en s’exprimant ainsi. Des critiques qui ont finalement poussé Grisham à présenter ses excuses sur son site officiel.

INFOGRAPHIE DU JOUR

Facebook compte trois fois plus d’utilisateurs actifs que Twitter et génère, en moyenne, vingt fois plus de trafic que son concurrent. Voici quelques-unes des informations contenues dans cette infographie réalisée par le site du magazine américain "Forbes". Un document qui permet également d’apprendre que les revenus de Facebook pour le seul deuxième trimestre 2014 s’élèvent à près de 3 milliards de dollars contre à peine 312 millions pour Twitter sur la même période.

DES DONS POUR SAUVER UN TABLEAU CÉLÈBRE

Pour restaurer "L’Atelier du peintre", un tableau de Gustave Courbet, le musée d’Orsay a décidé de faire appel aux internautes. Via la plateforme de crowdfunding "Ulule", l’établissement parisien propose en effet aux utilisateurs du web de participer au financement de la remise en état de cette peinture. En échange de leur contribution, les donateurs bénéficieront de contreparties allant du simple remerciement à la visite privée des lieux pour les plus généreux. Une initiative qui doit permettre de rapporter 150 000 euros sur les 600 000 que devrait couter la rénovation de l’œuvre d’art.

VIDÉO DU JOUR

Effectuer une gigantesque chorégraphie rendant hommage à quelques-uns des plus grands groupes de rock de l’Histoire comme Van Halen, les Rolling Stones ou Kiss : tel est le dernier défi en date que se sont lancés les membres de la fanfare de l’Université de l’Ohio comme on peut le voir sur ces images. Un clip impressionnant à découvrir dans son intégralité sur YouTube.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.