Accéder au contenu principal
CANADA

Le Canada sous le choc après l'attaque "terroriste" à Ottawa

Périmètre bouclé autour du Parlement au centre-ville d'Ottawa
Périmètre bouclé autour du Parlement au centre-ville d'Ottawa Mike Carroccetto, AFP
3 mn

Deux fusillades ont éclaté mercredi dans le centre-ville de la capitale canadienne Ottawa, causant la mort d'un soldat et d'un homme armé. Le Premier ministre Stephen Harper parle d'une attaque "terroriste".

Publicité

>> Retour sur les faits marquants :

- Une double fusillade a éclaté mercredi matin (vers 10h00 heures locales) dans le centre-ville d’Ottawa, la capitale du Canada. Un assaillant a ouvert le feu et tué un militaire en faction - Nathan Cirillo, 24 ans et père de famille - qui se trouvait devant le monument aux morts. L'auteur présumé de l'attaque s'est ensuite dirigé vers le Parlement, à quelques mètres de là.

- Le tireur, identifié comme étant Michael Zehaf Bibeau, un Canadien de 32 ans, a été abattu peu après à l’intérieur du Parlement, investi par les forces de sécurité. Les échanges de coups de feu ont été intenses et ont duré plusieurs minutes.

- Le Premier ministre Stephen Harper et la plupart des parlementaires réunis comme tous les mercredis dans l'édifice ont pu être exfiltrés et placés en sécurité. D'autres sont restés en confinement pendant plusieurs heures. Les militaires ont reçu la consigne de ne plus porter leur uniforme à l'extérieur de leur base.

- Une enquête a été ouverte par la Gendarmerie Royale du Canada (la GRC, aussi appelée "police montée") pour déterminer les raisons de cet acte et si le tireur a agi seul ou avec des complices.

- Toute la journée, le centre ville d'Ottawa a été totalement bouclé par des centaines de policiers et commandos lourdement armés, soutenus par des véhicules blindés légers. Les mesures de confinement ont été levées dans la soirée.

- Stephen Harper s'est exprimé en fin de journée qualifiant ces attaques de "terroristes" : "les événements d'aujourd'hui ne font qu'augmenter notre détermination à prendre toutes les mesures nécessaires pour identifier les menaces et assurer la sécurité du Canada", a-t-il déclaré affirmant que les autorités vont "reboubler d'efforts" dans la lutte contre le terrorisme.

- Il s'agit du deuxième soldat canadien tué en 48 heures. Lundi, un islamiste canadien au volant d'un véhicule a fauché deux soldats, tuant l'un d'eux, près de Montréal. Cet attentat était le premier lié à l'extrémisme islamiste dans l'histoire du Canada, qui a, dans la foulée, relevé d'un cran son niveau d'alerte terroriste.

- Le président américain Barack Obama s'est entretenu par téléphone avec Stephen Harper déclarant que "tout le monde était ébranlé" par la fusillade "tragique" au Canada. Il a condamné des "attaques odieuses".

>> Retrouvez le détails des événements dans notre liveblog :

Pour visualiser ce liveblog sur vos tablettes et mobiles, veuillez cliquer sur ce lien

Live Blog Des coups de feu tirés devant le Parlement d'Ottawa

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.