Accéder au contenu principal
LIGUE DES CHAMPIONS CAF

AS Vita - ES Sétif : affiche inattendue en finale de la Ligue des champions africaine

L'ES Sétif, en août dernier, face au CS Sfaxien, lors de la phase de groupes.
L'ES Sétif, en août dernier, face au CS Sfaxien, lors de la phase de groupes. HOSNI, AFP
4 mn

À Kinshasa, en RD Congo, l’AS Vita Club reçoit les Algériens de l’ES Sétif avec l’espoir de prendre une option dès dimanche sur le titre continental. Une finale aller de Ligue des champions de la CAF à suivre en direct sur France24.com.

Publicité

Plus d’un quart de siècle après son dernier sacre continental, en 1988, l’Entente sportive de Sétif retrouve, dimanche 26 octobre, les cimes du football africain. Le club aux six titres de champion d’Algérie affronte l’AS Vita Club (RD Congo) en finale aller de la Ligue des champions de la CAF, au stade Tata Raphaël de Kinshasa.

La CAF a communiqué l’identité des arbitres qui officieront pour ces deux rencontres.

La finale aller sera arbitrée par le Zambien Janny Sikazwe, assisté de son compatriote Bruno Tembo et de l’Angolais Jerson Emiliano Dos Santos.

La finale retour, programmée le samedi 1er novembre à Blida (Algérie), sera dirigée par le Gambien Bakary Papa Gassama, secondé par son compatriote Dickory Jawo et le Camerounais Evarist Menkouande.

Afin que ses joueurs prennent bien conscience de l’attente que cette rencontre génère au pays, la direction du club a d’ailleurs mis les petits plats dans les grands. La délégation de l’Entente, qui s'envole vendredi pour Kinshasa, compte au bas mot 60 personnes, parmi lesquelles 19 joueurs et une vingtaine de journalistes, preuve de l’engouement populaire provoqué par la compétition.

Pour l’ESS, fondée en 1958, cette rencontre revêt une importance d’autant plus capitale que depuis 1990 et l’épopée victorieuse de la JS Kabylie, aucun club algérien n’a atteint ce stade de la compétition. En demi-finale, les joueurs de l’Entente ont éliminé le Tout Puissant Mazembé (en RD Congo), quadruple vainqueur de la compétition (1967, 1968, 2009 et 2010), sur le fil en raison d’un plus grand nombre de buts marqués à l’extérieur (victoire 2-1 à Sétif, puis défaite 3-2 à Lubumbashi).

Une qualification historique arrachée dans le dernier quart d’heure du match retour que les Algériens veulent désormais honorer.

L’AS Vita a rendez-vous avec sa propre histoire

En face l’AS Vita Club veut profiter de l’occasion pour renouer avec son glorieux passé. Le club de Kinshasa a remporté six de ses douze titres (1970, 1971, 1972, 1973, 1975 et 1977) dans les années 70, et s’est élevé au sommet du football continental en 1973 avant de progressivement rentrer dans le rang.

Les hommes de l’entraîneur Jean-Florent Ibenge Ikwange, qui n’avaient plus atteint un quart de finale de Ligue des champions depuis 1997, viseront donc une deuxième couronne, qui leur permettrait de sortir un peu de l’ombre de leur grand rival, le TP Mazembé.

Les Congolais devront pour cela réaliser une performance au moins aussi solide qu’en demi-finale, où ils s’étaient imposés à deux reprises face au CS Sfaxien (2-1 à domicile, 1-2 à l’extérieur). Et prendre une option sur la victoire finale avant le match retour, prévu le samedi 1er novembre à Blida, en Algérie.

Le vainqueur de cette double confrontation sera du coup qualifié pour la prochaine Coupe du monde des clubs, qui se tiendra au Maroc du 10 au 20 décembre 2014.

AS Vita Club - ES Sétif, dimanche à 15h30, heure de Paris, à suivre en direct commenté sur France24.com.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.