Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Les armes des faibles"

France 24
4 mn

Presse internationale, lundi 17 novembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’assassinat de Peter Kassig par l’organisation de l’Etat islamique, et des nouvelles du front d’Ebola, au Liberia et en Sierra Leone.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec l’annonce de l’exécution de l’otage américain Peter Kassig, et d’au moins 18 soldats syriens, dans une vidéo mise en ligne hier matin par l’organisation de l’Etat islamique.
 
C’est un assassinat que Barack Obama a qualifié d’«acte de mal absolu mené par un groupe terroriste que le monde considère, à juste titre, comme inhumain». Une déclaration reprise ce matin par The New York Times
 
Sur cette vidéo, également à la Une du Daily Telegraph, un homme masqué et habillé de noir, à l’accent britannique, se tient debout à côté d’une tête tranchée. S’agit-il de Jhadi John, l’assassin présumé de deux autres citoyens américains, les journalistes James Foley et Steven Sotloff? Le quotidien britannique évoque cette possibilité, mais ce qu’il retient surtout, c’est la menace de cet homme d’étendre le djihad au Royaume-Uni.
 
Une menace qui serait aussi une sorte d’aveu de faiblesse de la part de l’organisation de l’Etat islamique, d’après The Guardian, qui rappelle que le mouvement vient de subir une série de revers qui ont stoppé son offensive, et que les djihadistes ne sont toujours pas parvenus à conquérir Kobané. Des revers qui expliquent, selon The Guardian, l’escalade dans l’horreur à laquelle l’organisation de l’Etat islamique est en train de se livrer.
 
Une bonne nouvelle, en revanche, pour l’otage italien enlevé en Libye Gianluca Salviato, qui a pu rentrer chez lui dans la nuit de samedi à dimanche. D’après La Stampa, qui rapporte que Gianluca Salviato avait été enlevé le 22 mars à Tobrouk, près de la frontière avec l'Egypte, où il travaillait pour la compagnie de construction italienne Enrico Ravanelli, aucune précision n'a été fournie sur les conditions de sa libération, qui intervient quelques jours après celle de son compatriote Marco Vallisa, kidnappé le 5 juillet dans la ville de Zouwara, à l'ouest de la capitale, Tripoli. La Libye où sévissent les djihadistes d’Ansar Asharia, désormais sur la liste noire terroriste des Nations Unies. Un groupe dont La Stampa rapporte qu’il a prêté allégeance à l’organisation de l’Etat islamique.
 
Enfin au Liberia, 160 personnels de santé chinois sont samedi, un renfort important dans la mobilisation internationale contre l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. D’après The Liberian Observer, il s'agit d'infirmiers, de médecins, d’épidémiologistes, mais aussi d’ingénieurs, et de techniciens, qui vont être déployés dans un centre anti-Ebola financé par le gouvernement chinois. Un centre qui a coûté près de 33 millions d'euros, et qui sera entièrement géré par des équipes chinoises.
 
Des hommes et des femmes qui vont devoir affronter ce quotidien que décrit un médecin volontaire originaire de Londres, dans The Independent. Le Dr. Javid Abdelmoneim, qui avait déjà travaillé en Haïti durant l’épidémie de choléra, raconte cette fois son expérience pour Médecins sans frontières en Sierra Leone. Evoquant ses conditions de travail difficiles, il raconte aussi sa joie de voir guérir quelques uns de ses malades. Une joie de courte durée, néanmoins, quand en rentrant chez lui, il découvre des amis de 20 ans qui refusent de le voir pendant 21 jours, ou quand, reprenant son service aux urgences de l’hôpital qui l’emploie, à Londres, il se confronte de nouveau à des patients qui se plaignent de devoir attendre deux heures et s’indignent de ce qu’on ne leur serve pas une tasse de thé…
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.