Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Cotisations sociales : la machine à redistribuer

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Guinée : Cellou Dalein Diallo chef de l'opposition est l'invité du Journal de l'Afrique

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Royaume-Uni - Brexit : Quelles issues pour Theresa May et le Royaume-Uni ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts de Yarol Poupaud

En savoir plus

#ActuElles

Des employées enceintes harcelées au Japon

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Projet d'accord sur le Brexit : Theresa May, une première ministre bien isolée

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

L'avenir incertain de la démocratie libérale

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans le nord, sur la route de l’Art déco

En savoir plus

TECH 24

Audrey Tang, la hackeuse taïwanaise devenue ministre

En savoir plus

Afrique

La fondation Chirac récompense la blogueuse tunisienne Amira Yahyaoui

© Mandel Ngan, AFP | Amira Yahyahoui, fondatrice de l'ONG Al-Bawsala.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 22/11/2014

La fondation Chirac a récompensé vendredi Amira Yahyaoui, blogueuse et militante des droits de l'Homme, pour son action en Tunisie. La jeune femme est la fondatrice de l'ONG Al-Bawsala, "la boussole" en français.

La blogueuse et militante tunisienne des droits de l’Homme, Amira Yahyaoui, 29 ans, a été récompensée vendredi 21 novembre par la fondation Chirac pour "son action de prévention d'un embrasement" en Tunisie. "La Tunisie est le premier pays où le Printemps arabe est né et il est, hélas, le seul où il s’est accompli", a commenté le président François Hollande, lors de la remise du prix de la fondation Chirac pour la prévention des conflits.

L'ancien président, Jacques Chirac, dont les apparitions publiques se font rares, était également présent à la cérémonie.

Passionnée d’Internet, Amira Yahyaoui a commencé à écrire des blogs sur des sites d’opposition avant la révolution tunisienne. C’est l’arrestation de son cousin Zouhair Yahyaoui, fondateur d'un site d’opposition, qui va réellement faire naître sa vocation de militante.

Après la destitution du président Ben Ali, en 2011, elle crée l’ONG Al-Bawsala, "la boussole" en français. Via cet organe, elle informe les citoyens en temps réel des décisions prises par le parlement tunisien.

L'association Clowns sans frontières a également été primée par la fondation Chirac pour son engagement auprès des populations en zone de conflit.

Première publication : 21/11/2014

  • JUSTICE

    Slim Chiboub de retour en Tunisie pour faire face à la justice

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)