Accéder au contenu principal

Le Royaume-Uni déroule le tapis rouge pour Valérie Trierweiler

Valérie Trierweiler lors d'une séance de dédicace en France, le 23 octobre 2014.
Valérie Trierweiler lors d'une séance de dédicace en France, le 23 octobre 2014. Frederick Florin, AFP

Pour la promotion de l'édition anglaise de son best-seller, Valérie Trierweiler a entamé une tournée au Royaume-Uni et figure notamment en une du "Times". Elle a prévu de donner une série d'interviews à d'autres médias britanniques, dont la BBC.

PUBLICITÉ

L'ex-compagne de François Hollande, Valérie Trierweiler, a entamé une tournée de quatre jours samedi 22 novembre, pour promouvoir son best-seller au Royaume-Uni, où elle est reçue par de nombreux médias.

L'auteure, qui s'est gardée d'accorder la moindre interview en France, a donné un entretien exclusif au "Times Magazine", qui doit être suivi par deux autres à la BBC dimanche et lundi. Elle doit également s’entretenir avec "The Observer", "The Sunday Telegraph" et "The Daily Mail".

Son livre "Merci pour ce moment" sort la semaine prochaine en anglais sous le titre "Thank You For This Moment : A story of Love, Power and Betrayal" ("Merci pour ce moment : une histoire d'amour, de pouvoir et de trahison").

En confirmant le lancement de l'édition anglaise, le bureau d'Anota Jarota, l'agent littéraire de Valérie Trierweiler à Paris, a indiqué que onze autres traductions étaient prêtes ou en chantier : en italien, espagnol, albanais, bulgare, chinois, lituanien, portugais, polonais, roumain, russe et vietnamien.

Intérêt soutenu des médias britanniques

Times Magazine

Valérie Trierweiler effectue à Londres sa première vraie tournée de promotion avec quelques séances de dédicace au programme. Son livre promet de rencontrer un large public au Royaume-Uni, si l'on en juge par l'intérêt soutenu des médias britanniques pour les déboires du couple présidentiel français.

"Il est important que ce soit un best-seller, pas pour des raisons financières mais parce que tous ceux qui l'ont lu me disent : maintenant nous comprenons ce que vous avez traversé, maintenant nous comprenons qui vous êtes", explique-t-elle dans son entretien avec le "Times Magazine", où elle figure au-dessus du titre."Valérie Trierweiler : sexe, secrets et mensonges présidentiels".

Le "Times", qui n'hésite pas à parler du "best-seller le plus explosif de l'histoire de l'édition française", fait également grand cas de son admission à l'hôpital, lorsque le président lui a avoué sa liaison avec Julie Gayet. Valérie Trierweiler est convaincue qu'on lui a administré un supplément de sédatifs pour l'empêcher d'accompagner le président à Tulle. "C'est le médecin lui-même qui me l'a dit le lendemain", assure-t-elle.

Pour Henry Samuel, le correspondant parisien du "Daily Telegraph" interrogé par France 24, le fait qu’elle s'exprime dans des médias autres que la presse people britannique, et qu’elle soit "reçue au sein de l’émission politique la plus importante de la BBC montre que le sujet est clairement traité comme un événement politique".

Au Royaume-Uni, elle n’est pas handicapée par l’image "profondément clivante", dont elle pâtit de ce côté de la Manche estime le journaliste britannique qui attend de voir le jugement des médias de son pays après cette tournée médiatique de l’ex-compagne de François Hollande.

Avec AFP

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.