Accéder au contenu principal
Sur le net

Un livre sur la poupée Barbie indigne la Toile américaine

Au sommaire de cette édition : un livre sur la poupée Barbie suscite la polémique aux Etats-Unis; l’omniprésence de personnes costumées à Time Square indispose la mairie de New York; et une vidéo propose de découvrir un incroyable manège.

Publicité

UN LIVRE SUR LA POUPÉE BARBIE INDIGNE LA TOILE AMÉRICAINE

Tombée par hasard sur une copie de la bande-dessinée pour enfants baptisée « Barbie, je peux être ingénieur informaticienne », Pamela Ribon, une jeune Américaine a rapidement été choquée par son contenu. En effet, comme elle le rapporte sur son blog, le fameux livre datant de 2010 contient de nombreux passages mettant en scène la célèbre poupée Barbie en grande difficulté devant son ordinateur. Des problèmes qu’elle résout généralement grâce à l’aide de ses amis garçons. Un ouvrage qualifié d’insultant et de particulièrement sexiste par Pamela Ribon qui a donc décidé de faire part de son indignation sur la Toile.

Un sentiment qui n’a pas tardé à se propager comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux où beaucoup d’internautes ont choisi de faire usage des mots-clés #FeministHackerBarbie pour exprimer leur colère mais aussi et surtout pour réécrire l’histoire du livre controversé. Un petit jeu auquel se sont prêtés des centaines d’utilisateurs et utilisatrices du web à commencer par l’informaticienne Kathleen Tuite qui a d’ailleurs créé un site spécialement à cette occasion. Une page qui permet à ceux qui le souhaitent de remplacer le texte original de l’ouvrage par leurs propres mots afin d’obtenir une bande-dessinée moins misogyne.

Face à l’importance de la mobilisation en ligne, Mattel, l’éditeur de l’ouvrage au cœur de la polémique a fini par annoncer qu’il le retirait de la vente. Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, la société a ainsi tenu à présenter ses excuses à toutes les personnes qui auraient pu être offensées par le fameux livre tout en affirmant avoir toujours encouragé les petites filles du monde entier à penser que rien n’est impossible pour elles surtout si elles s’en donnent les moyens.

ÉTATS-UNIS : DÉBAT AUTOUR DES MASCOTTES DE TIME SQUARE

Accusées de solliciter avec un peu trop d’insistance un pourboire aux touristes et autres passants en échange d’un cliché avec elles, les personnes portant des costumes sur la célèbre place Time Square, à New York, pourraient désormais devoir se plier à l’obligation de s’inscrire auprès de la ville pour exercer leur activité. Une mesure souhaitée par la mairie de la Grosse Pomme qui en fait la promotion à travers une campagne insolite menée sur la Toile.

En effet, pour recueillir l’avis des internautes sur le comportement des héros masqués et des nombreux personnages de fiction présents à Time Square, les autorités ont lancé sur Twitter le hashtag #SpeakUpTSQ. Des mots-clefs avec lesquels certains utilisateurs du site de micro-blogging racontent le harcèlement dont ils ont parfois été victimes alors qu’ils traversaient l’esplanade.

En marge de cette consultation, les artistes de rue ont eux aussi été invités à venir exprimer leur point de vue durant une réunion du conseil municipal. Une rencontre pour le moins originale à laquelle ont notamment participé Batman et son ennemi de toujours le Joker, comme on peut le voir ces images.

Mais s’il peut sembler amusant, ce débat fait suite à de réels problèmes, comme l’explique le journaliste Larry Mendte sur le site Internet du Philadelphia Magazine. En raison de leur multiplication ces dernières années, il n’est pas rare que les personnes portant un costume s’affrontent pour un emplacement. Un comportement qui, selon l’auteur, justifie amplement des mesures de contrôle.

TENDANCE DU JOUR SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX

#ThanksMichelleObama est le hashtag dont se servent actuellement de nombreux lycéens américains pour exprimer avec sarcasme leur mécontentement face aux menus proposés dans les cantines de leurs établissements. Des aliments présentés comme bons pour la santé mais qui ont souvent une apparence peu alléchante comme l’illustrent les dizaines de clichés publiés en ligne par les jeunes internautes du pays. Des utilisateurs des réseaux sociaux qui estiment que la Première dame est largement responsable de cette situation et qui l’invitent donc à repenser au plus vite les menus servis dans les écoles américaines.

LES CAMÉRAS DE SURVEILLANCE DE LONDRES EN PHOTOS

Prendre en photos les centaines de caméras de surveillance apparues au fil des ans dans la ville de Londres… c’est l’étonnant projet que mène depuis plusieurs semaines l’artiste James Bridle. Objectif de cette initiative : dénoncer l’omniprésence de ces appareils épiant les faits et gestes des habitants de la capitale britannique. Un travail qu’il sera possible d’apprécier sur le compte Flickr du photographe.

PARIS ENTRE RÉALITÉ ET VIRTUEL

Alors que le dernier épisode en date de la série de jeux vidéo « Assassin’s Creed » se déroule à Paris, le Français Damien Hypolite s’est amusé à superposer à la réalité des captures d’écran faites pendant une partie. Un exercice original et très réussi que les internautes sont invités à découvrir sur le blog Tumblr baptisé « Tidamz ».

VIDÉO DU JOUR

Culminant à plus de 160 mètres, le « Skyscraper » sera l’attraction la plus haute du monde lors de sa mise en service en 2017. Une structure impressionnante actuellement en cours de construction à Orlando en Floride que les internautes peuvent d’ores et déjà découvrir à travers cette vidéo d’animation récemment publiée sur la Toile. Un clip notamment disponible sur YouTube qui fera certainement saliver d’envie tous les amateurs de sensations fortes…

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.