Accéder au contenu principal
TAÏWAN

Démission du Premier ministre taïwanais après la déroute électorale de son parti

Le Premier ministre taïwanais Jiang Yi-huah  le 15 octobre au parlement de Taïwan.
Le Premier ministre taïwanais Jiang Yi-huah le 15 octobre au parlement de Taïwan. Mandy Cheng, AFP
2 mn

Le Premier ministre taïwanais Jiang Yi-huah a annoncé sa démission samedi après la déroute de son parti, le Kuomintang, à des élections locales qui faisaient office de test national.

Publicité

Jiang Yi-huah a annoncé sa démission lors d'une conférence de presse. "J’endosse la réponsabilité politique de cet échec" a expliqué samedi 29 novembre le Premier ministre taïwanais. Selon des résultats non officiels, le Kuomintang (KMT), le parti au pouvoir favorable au resserrement des liens avec Pékin, a perdu cinq des six municipalités de l'île. Le président Ma Ying-jeou a accepté sa démission.

Quelque 18 millions de personnes avaient été appelées à départager des candidats se disputant plus de 11 000 sièges dans les élections locales sur toute l'île.

Une élection surveillée de près par la Chine

Le KMT, ancien ennemi nationaliste de la Chine, est désormais favorable au resserrement des liens avec Pékin, qui garde un œil avisé sur le scrutin. La Chine communiste considère Taiwan comme lui appartenant et n'a pas renoncé à la réunification avec l'"île rebelle", par la force si nécessaire.

Le recul du KMT s'explique en partie par les craintes grandissantes de la population face à l'influence de la Chine, le ralentissement économique et une série de scandales alimentaires.

Avec AFP

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.