Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Kobané, symbole de la résistance à la barbarie"

France 24

Presse internationale, lundi 1er décembre 2014. Au menu de cette revue de presse, l’élection de Michaëlle Jean à la tête de l'OIF, la résistance de Kobané en Syrie et la montée de l’euroscepticisme.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
On commence cette revue de presse internationale avec l’élection de la canadienne d'origine haïtienne Michaëlle Jean au poste de secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie.
 
Elle est la première femme à accéder à ce poste. C’est également la première fois que l'OIF ne désigne pas un Africain. Celle qui succède à Abdou Diouf est présentée dans La Presse par le maire de Québec comme «quelqu'un de moderne, avec les idées larges ». «Quelqu'un qui a vécu, et qui connaît les réalités de plusieurs continents», selon Régis Labeaume.
 
Cette ancienne journaliste dit vouloir promouvoir une «francophonie économique», et les échanges entre les Etats-membres de l’OIF d’après The Montreal Gazette, qui rappelle que le Canada est le deuxième plus gros  contributeur de l’organisation.
 
Quant aux Haïtiens, ils ont réagi dans un communiqué du président Michel Martelly, qui a salué «l'exploit» de Michaëlle Jean: «L'accession à la tête de l’OIF est une victoire pour notre chère Haïti», a-t-il déclaré, selon le site Haïti Press Network.
 
La presse internationale revient également sur les pertes subies par l’organisation de l’Etat islamique à Kobané, où le groupe djihadiste aurait perdu près de 50 combattants ces dernières 48 heures. C’est, semble-t-il, l'un des bilans plus lourds pour les djihadistes depuis qu'ils tentent de prendre cette ville kurde syrienne frontalière de la Turquie - une ville où s’est rendu l’envoyé spécial de L’Humanité, qui rend hommage au courage des combattants kurdes. «Kobané est devenue une ville symbole de la résistance populaire contre la barbarie obscurantiste».
 
La «barbarie obscurantiste» comme la définit l’Huma attire des milliers de djihadistes étrangers. Le Figaro a visité un appartement discret en banlieue parisienne où des spécialistes de la déradicalisation reçoivent des jeunes Français prêts à s’enrôler en Syrie, ainsi que  leurs familles - des jeunes finalement arrêtés à temps, grâce au numéro vert mis en place par le ministère de l’Intérieur. Le journal évoque des jeunes de 15 à 22 ans, composés à parts égales de garçons et de filles, des Français de souche, issus pour la plupart du terreau catholique. Cette «unité de désaliénation mentale» devrait prendre en charge quelque 70 familles de djihadistes d’ici à 2015.
 
En Grande-Bretagne, David Cameron propose de limiter l’accès à certaines prestations sociales pour les migrants originaires de l’union européenne. Soumis à la pression de mouvements europhobes, le Premier ministre conservateur a décidé de défier Bruxelles - une attitude étrillée par The Guardian: «voulons-nous devenir un pays où plus personne ne voudra immigrer?».
 
L’euroscepticisme monte avec la crise, et les dirigeants européens ont de plus en plus  de difficultés à y résister. Evoquant une possible remise en cause des accords de Schengen, s’il était élu en 2017, le nouveau président de l’UMP, Nicolas Sarkozy, a semblé suivre le courant. The Financial Times évoque son retour à la tête de l’opposition… pour mieux le condamner: non, estime le journal, Sarkozy n’est pas le réformateur dont la France a besoin.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.