Accéder au contenu principal

L’armée libanaise dit détenir une épouse et un fils d'Al-Baghdadi, leader de l’EI

Le leader de l’organisation de l’État islamique, Al-Baghdadi, dans une vidéo de propagande diffusée le 5 juillet 2014.
Le leader de l’organisation de l’État islamique, Al-Baghdadi, dans une vidéo de propagande diffusée le 5 juillet 2014. AFP

L'une des épouses du leader de l'organisation de l'État islamique, Abou Bakr al-Baghdadi, ainsi que l'un de ses fils ont été arrêtés à la frontière entre le Liban et la Syrie, ont affirmé les services de sécurité libanais.

Publicité

L'armée libanaise a interpellé l'une des femmes du chef du groupe jihadiste État islamique (EI), Abou Bakr al-Baghdadi, ainsi que l'un de ses fils à un poste-frontière avec la Syrie, ont déclaré mardi 2 décembre des responsables de la sécurité libanaise.

"Une des femmes est détenue" après avoir été arrêtée alors qu'elle voyageait "près (de la ville frontalière sunnite) d'Arsal il y a dix jours avec leur fils par les services de renseignements militaires", a indiqué une source.

Le nom et la nationalité de cette femme n'ont pas été précisés. Le journal libanais As-Safir rapporte quant à lui que l'armée l'a arrêtée en coordination avec des "services de renseignement étrangers".

L’épouse et le fils de Baghdadi "seraient détenus au ministère de la Défense libanais où ils seraient actuellement interrogés", rapporte le correspondant de France 24 à Beyrouth, Selim el Meddeb.

Ce dernier précise par ailleurs qu’il y a peu de détails sur cette arrestation. "Tout ce qui entoure Abou Bakr al-Baghdadi est extrêmement trouble et difficile à vérifier", indique le journaliste, rappelant que, mi-novembre, des rumeurs sur sa mort avaient circulé.

Avec Reuters et AFP

 

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.